Publié le 28 Septembre 2011

J'ai eu un très beau lapin fermier directement de chez le producteur. C'est une viande que je cuisine très peu, refusant absolument de manger du lapin de batterie.

Aussi, lorsque j'ai vu cette recette dans le Cuisine et Vins de France de septembre, je me suis dit que j'avais la recette parfaite pour accomoder mon beau lapin et, de fait, je n'y ai pas changé grand chose.

Les mirabelles ayant quitté le marché plus vite que prévu, j'ai utilisé des mirabelles surgelées; mais on a beaucoup aimé cette recette et je la referai l'année prochaine avec des fruits frais !

 

Sauté de lapin aux mirabelles 1 

 

Pour 3 à 4 personnes:

  • 1/2 lapin fermier ou bio coupé en morceaux
  • 400 g de mirabelles
  • 100 g de champignons de Paris
  • 1 oignon rose
  • 25 cl de bière ambrée
  • 1 CS de fond de volaille déshydraté
  • 1 grosse CS de farine
  • 20 g de margarine non hydrogénée
  • huile d'olive
  • 2 CS de sucre complet roux
  • sel, poivre du moulin

 

Faire dorer les morceaux de lapin dans une cocotte en fonte avec un peu d'huile. Réserver.

Emincer l'oignon et le faire fondre dans la cocotte.

Remettre le lapin, saupoudrer de farine et d'une CS de sucre, mélanger et laisser cuire 2 min.

Saler, poivrer.

Verser la bière et faire bouillir 5 min.

Ajouter alors le fond de volaille avec 50 cl d'eau chaude et mélanger.

Couvrir la cocotte au 3/4 et laisser cuire sur feu moyen 50 min environ.

 

Pendant ce temps, émincer les champignons en lamelles et les faire revenir dans une poêle avec la margarine 5 à 10 min.

Réserver.

 

Verser les mirabelles dans cette même poêle non nettoyée avec le reste de sucre et cuire une dizaine de minutes en mélangeant régulièrement.

 

Lorsque le lapin est cuit, sortir les morceaux et faire réduire le jus de cuisson sur feu vif jusqu'à ce qu'il devienne sirupeux.

Remettre alors les morceaux de lapin, les mirabelles et les champignons et laisser le tout réchauffer quelques minutes.

 

Servir avec des pâtes ou avec de grosses frites comme dans le Nord !

 

Sauté de lapin aux mirabelles 2

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Viandes

Publié le 25 Septembre 2011

Voici une salade toute simple, délicieuse, qui allie la douceur sucrée de figues confites au goût plus soutenu du cheddar.

J'ai utilisé ici un cheddar "vintage", qui a eu le temps de se bonifier et de prendre du corps lors de ses 15 mois d'affinage.

Mon cheddar vient tout droit de l'Ile de Man: c'est lors du festival interceltique de Lorient, au pavillon de l'Ile de Man, que je l'ai acheté !

Je vous conseille réellement le cheddar et son incomparable fondant pour cette recette.

 

Salade mesclun figue magret cheddar 1

 

Pour 3 personnes:

  • 3 poignées de mesclun ou jeunes pousses
  • 9 tranches de magret de canard séché
  • 20 g de cheddar vintage
  • 3 figues fraîches
  • 10 g de margarine non hydrogénée
  • 1 CC de sucre blond non raffiné
  • 1 CS de miel d'acacia
  • 2 CS d'huile d'olive
  • 1 CS de vinaigre balsamique
  • 1 CS d'eau

 

Débarrasser les tranches de magret de leur partie grasse.

 

Couper le cheddar en tranches fines à l'aide d'un couteau économe.

 

Couper les figues en 2.

Faire fondre la margarine dans une poêle et y déposer les figues face bombée sur le dessus.

Saupoudrer de sucre. Ajouter le miel et laisser caraméliser 5 min en remuant délicatement.

 

Enlever les figues de la poêle et les réserver.

Hors du feu, déglacer la poêle avec le vinaigre et verser cette sauce dans un bol.

Ajouter l'huile d'olive et l'eau et émulsionner à la fourchette.

 

Déposer la salade dans des raviers de service et arroser avec la vinaigrette.

Ajouter le magret, les figues confites et le cheddar.

 

Servir aussitôt !

 

Salade mesclun figue magret cheddar 2

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Entrées

Publié le 21 Septembre 2011

Jeudi dernier, c'était fête dans les AMAP de mon secteur !

Pour mieux faire connaître les AMAP et sensibiliser au fait qu'il faut être acteur auprès des pouvoirs publics pour que des terres plus nombreuses soient attribuées à l'agriculture bio, nous avons fait une distribution en plein air au centre ville.

Nous avions préparé quelques amuses bouches et gâteaux pour que cette distribution soit encore plus conviviale et nous avions du cidre et du jus de pomme de notre producteur local.

 

C'est pour cette occasion que j'ai préparé un gâteau à l'orange et graines de pavot, sur la base du cake aux fruits rouges réalisé cet été. J'y ai ajouté un glaçage au chocolat. 

Découpé en petits cubes moelleux, il a eu son petit succès !

 

Gâteau orange pavot chocolat 1

 

Pour un moule 20 X 20:

  • 2 oeufs
  • le zeste d'une grosse orange
  • 120 g de farine semi-complète
  • 80 g de farine de riz
  • 135 g de sucre blond non raffiné
  • 60 g de purée d'amande blanche
  • 10 cl de lait d'avoine
  • 6 cl d'huile d'olive
  • 1 sachet de poudre à lever sans phosphate
  • 2 CC rases de graines de pavot

  • 100 g de chocolat à pâtisserie
  • 4 CS de lait d'avoine
  • 1 CS de grand-marnier

 

 

Dans un saladier, fouetter vivement les oeufs avec le sucre.

Ajouter le zeste d'orange finement râpé et mélanger.

Ajouter les farines tamisées et la poudre à lever. Bien mélanger.

Incorporer ensuite la purée d'amande, l'huile d'olive, le lait d'avoine et les graines de pavot en mélangeant entre chaque ajout.

 

Verser dans le moule chemisé et faire cuire 35 min dans un four préchauffé à 180°C.

 

Laisser refroidir sur une grille.

 

Dans une casserole, verser le lait et le grand-marnier et y mettre le chocolat coupé en morceaux.

Laisser fondre sur feu doux puis en napper le dessus du gâteau.

 

Gâteau orange pavot chocolat 2

 

Laisser refroidir totalement et placer au réfrigérateur.

Au moment de servir, couper le gâteau en cubes.

 

Gâteau orange pavot chocolat 3

 

Il est TRES difficile de s'arrêter après le premier cube... 

 

Voir les commentaires

Publié le 18 Septembre 2011

  Et voilà la recette du délicieux pain que je vous présentai dans mon article sur la confiture de pêches au kirsch.

Elle est inspirée d'une des recettes du livre "pain maison" de Cathy Ytak dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises. 

Dans sa présentation, elle dit de ce pain qu'il est très doux et savoureux et qu'il se déguste comme du gâteau : je suis mille fois d'accord avec elle !!

Et avec de la bonne confiture de pêches.... hummm.... c'est encore meilleur !!

 

Pain brioché au lait et au miel 1

 

Pour 1 pain de 600 g:

  • 210 ml de lait écrémé*
  • 350 g de farine T80
  • 1 petite CS de gluten de blé
  • 2 CC de levain déshydraté
  • 1 CC de sel
  • 30 g de margarine non hydrogénée
  • 30 g de miel liquide
  • 1 CC de jus de citron

 

Mettre tous les ingrédients dans la MAP dans l'ordre indiqué par le fabricant.

Sélectionner le programme "pain normal rapide"  (ou "pain blanc rapide" ou "pain basic rapide") et mettre en route.

 

Une fois le pain cuit, le démouler et le laisser bien refroidir avant de le déguster.

 

Pain brioché au lait et au miel 2

 

* la quantité de liquide est toujours à adapter selon le TH de la MAP. Selon celui-ci, il vous faudra entre 190 et 210 ml de lait environ.

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Boulange

Publié le 14 Septembre 2011

Je vous ai déjà parlé ici et ici de ce petit pot de crème de citron confit au gingembre que j'ai trouvé récemment dans ma Biocoop.

Je viens de découvrir, en visitant le blog de Cléa, que la petite entreprise qui fabrique cette crème propose des recettes très sympas sur son site !

J'ai flashé sur leur recette de tagliatelles aux Saint-Jacques que j'ai adaptée quelque peu selon mes goûts.

Essayez la, vous m'en direz des nouvelles !!

 

Tagliatelles Saint-Jacques confit de citron 1 

 

Pour 3 personnes:

  • 300 g de tagliatelles fraîches
  • 12 noix de Saint-Jacques fraîches *
  • 20 cl de crème d'avoine
  • 1 petite CS de citron confit au gingembre
  • 1/2 CC de fumet de poisson déshydraté
  • 1 CS d'Armagnac
  • 1 pointe de curry
  • 1 oignon rose
  • 2 carottes
  • 1 courgette moyenne
  • huile d'olive et margarine non hydrogénée

 

Couper les carottes et la courgette en rondelles.

Les faire pré-cuire à la vapeur douce, 15 min les carottes et 5 min les courgettes.

 

Émincer l'oignon et le faire fondre à feu doux avec un peu d'huile d'olive.

Ajouter les carottes et les courgettes précuites et faire colorer légèrement les légumes.

 

Dans une petite casserole, mélanger l'Armagnac et le fumet de poisson déshydraté et mettre sur le feu.

Ajouter la crème d'avoine, le citron confit au gingembre et la pointe de curry.

Bien mélanger au fouet et faire chauffer sur feu doux.

 

Cuire les tagliatelles et les égoutter.

 

Au dernier moment, cuire les Saints-Jacques dans un mélange huile d'olive - margarine: les saisir 2 min sur un côté puis 1 min sur l'autre.

 

Disposer les tagliatelles sur les assiettes, répartir les légumes et ajouter 4 noix de Saint-Jacques par assiette.

Napper avec la sauce et proposer le reste en saucière.

 

Servir aussitôt !

 

Tagliatelles Saint-Jacques confit de citron 2

 

* Si vous utilisez des noix de Saint-Jacques surgelées, faites les décongeler dans un mélange  composé de 2/3 de lait et d'1/3 d'eau.

Attention, les vraies noix de Saint-Jacques sont les pecten maximus, toutes les autres appellations sont des pétoncles.

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Poissons

Publié le 11 Septembre 2011

La saison des pêches touche à sa fin, aussi, il est temps de faire les confitures qui nous régaleront au coeur de l'hiver !

J'ai utilisé ici des pêches blanches et je les ai faites mariner avec du kirsch avant de les cuire. 

Comme à mon habitude, j'ai eu la main légère sur le sucre et j'ai ajouté de l'agar-agar, d'autant plus que les pêches sont pauvres en pectine.

Tout cela a donné une délicieuse confiture, légère, fondante et très parfumée.

 

Confiture de pêches au kirsch 2 

 

Pour 2 pots de confiture de taille moyenne:

  • 600 g de pêches blanches, épluchées et dénoyautées
  • 2 CS de jus de citron
  • 2 CS de kirsch
  • 1 étoile de badiane
  • 300 g de sucre blond non raffiné
  • 10 CL d'eau
  • 2 g d'agar-agar

 

Mettre les morceaux de pêches dans un saladier avec le jus de citron, le kirsch et l'étoile de badiane.

Mélanger, couvrir et laisser mariner 1 à 2 heures au frais puis ôter l'étoile de badiane.

 

Mettre le sucre dans une large casserole avec les 10 cl d'eau et mettre sur le feu.

Ajouter les pêches et le jus de la marinade. Mélanger.

Laisser cuire à petits bouillon et à découvert une trentaine de minutes sur feu moyen.

 

Ajouter ensuite l'agar-agar, bien mélanger.

Porter à petite ébullition 1 à 2 min et ôter du feu.

 

Remplir des pots stérilisés, mettre le couvercle et retourner aussitôt.

Laisser refroidir ainsi avant de stocker et de manger dans les 4 mois.

 

Confiture de pêches au kirsch 1

 

Un délice sur ce pain au lait et au miel dont je vous livrerai la recette prochainement...

 

Confiture de pêches au kirsch 3

 

 

Voir les commentaires

Publié le 7 Septembre 2011

Une délicieuse tarte, très facile à réaliser, pour profiter à fond des belles tomates qui sont encore sur nos étals.

Un petit plus dans la pâte : des graines d'anis qui ensoleillent encore un peu plus cette tarte !

 

Tarte tomates chèvre 1

 

Pour une tarte:

 

Préparer une pâte à tarte d'après la recette de Laurence Salomon - ICI - en remplaçant les graines de pavot par 1 CC de graines d'anis concassées.

Réserver 1/2 heure au frais.

 

Étaler la pâte et foncer un moule à tarte.

Piquer le fond avec une fourchette et enfourner pour 5 min de cuisson à blanc dans un four préchauffé à 200°C.

 

Émincer l'oignon et le faire fondre dans une poêle avec un peu d'huile d'olive.

Eplucher les tomates et les concasser. Ajouter dans la poêle et laisser mijoter une dizaine de minutes sur feu doux.

En fin de cuisson, ajouter le basilic ciselé et le piment.

 

Dans un saladier, mélanger les oeufs et la crème d'avoine, assaisonner et verser sur le fond de la tarte.

Répartir les légumes et disposer des rondelles de fromage de chèvre.

 

Mettre dans le four à 200°C pour 30 min.

 

Tarte tomates chèvre 2

 

Déguster plutôt tiède avec une belle salade verte à l'échalote !!

 

 

Voir les commentaires

Publié le 4 Septembre 2011

Ça y est ! Les pâtissons sont de retour dans les jardins et les paniers AMAP !

L'année dernière, je vous avais proposé de les déguster dans une poêlée de légumes.

Cette année, j'ai décidé de les farcir avec une délicieuse farce végétarienne au tofu et au blé perlé.

Très goûteux, ces pâtissons constituent un plat  complet qui devrait ravir tout le monde, végétarien ou pas !!

 

pâtisson farci végétarien 1 

 

Pour 2 personnes:

  • 2 beaux pâtissons
  • 180 à 200 g de tofu fumé
  • 2 tomates
  • 1 oignon
  • 60 g de blé perlé
  • gruyère râpé
  • 1/2 CC de curcuma
  • 1 CS de sauce soja
  • huile d'olive

 

Émietter le tofu dans un bol et le mélanger avec la sauce soja.

Laisser mariner.

 

Couper un chapeau aux pâtissons et les évider en laissant une partie de la chair.

Les pré-cuire 10 min à la vapeur douce.

 

Cuire le blé perlé 10 min dans un grand volume d'eau salé.

Égoutter et réserver.

 

Emincer l'oignon. Le faire fondre dans un peu d'huile d'olive avec le curcuma.

Éplucher les tomates, les concasser et les ajouter à l'oignon ainsi que la chair des pâtissons après avoir enlevé les parties avec pépins.

Laisser cuire quelques minutes puis ajouter le tofu émietté. Bien mélanger et poursuivre la cuisson jusqu'à ce que les légumes soient fondants.

 

Ajoutter le blé perlé, mélanger et farcir les pâtissons.

Recouvrir la farce d'un peu de gruyère râpé et remettre le chapeau.

 

Faire cuire 30à 45 min dans un four préchauffé à 200°C.

 

pâtisson farci végétarien 2

 

 

pâtisson farci végétarien 3

 

Je le trouve très à la mode, moi, le petit chapeau de ce pâtisson !!!  Pas vous ? 

 

 

Voir les commentaires