Publié le 31 Mars 2009

 

J'aime beaucoup les tartes salées.  Je trouve qu'accompagnées d'une salade elles font un repas délicieux.
Elles sont très pratiques à emmener au bureau, on peut même les manger froides si on n'a pas de quoi les réchauffer.

Si pour la garniture je laisse généralement libre court à mon imagination, il n'en est pas de même pour la pâte depuis que j'ai découvert celle que propose Laurence Salomon dans son livre "Fondre de plaisir".

Cette pâte est sans beurre mais avec de l'huile d'olive, ce qui la rend plus légère et digeste.

Il ne faut que quelques minutes pour la faire au robot et elle s'étale sans difficulté.

P_te___tarte_sal_e_LS



Pour une pâte à tarte:

  • 150 g de farine T80
  • 50 g de petits flocons d'avoine
  • 1 CC de sel
  • 3 CS d'huile d'olive
  • 5 à 7 CS d'eau
  • 1 CS de graines de pavot, ou autre graine selon la garniture

 

Mettre les ingrédients secs dans le robot et ajouter l'huile d'olive.  Mettre en marche le robot, on obtient une pâte sablée. Ajouter  l'eau petit à petit jusqu'à la formation d'une boule.
Filmer cette boule et mettre au réfrigérateur 1/2 heure.
Abaisser la pâte, foncer un plat à tarte et garnir avec la garniture de votre choix.

Dans mon prochain post, je vous proposerai une  garniture inspirée de la recette de Laurence Salomon.

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Tartes salées et pizza

Publié le 28 Mars 2009

L'autre jour, dans ma Biocoop, j'ai acheté ceci:Eminc__3_c_r_ales

Non pas que j'en ai eu besoin,  mais parce que j'en ai eu envie!

Il s'agit d'un mélange de blé dur 1/2 complet, orge mondé, avoine, soja, tomates, poivrons rouges et verts, carottes, oignons, ail et thym.

Sans doute le petit côté "soleil" que dégageait ce paquet m'a-t-il attirée...


Et puis... lorsque je l'ai eu cuisiné, comme c'est souvent le cas pour des préparations toutes faites, bof, bof...
Non pas que cela fut mauvais, mais ce n'était pas du tout en phase avec ce que mon cerveau via mes papilles attendait...
Pas assez ensoleillé, pas assez frais (normal, c'est du déshydraté...).

Du coup, il m'est resté une certaine quantité de préparation que je ne voulais pas perdre.
L'idée des petits cakes provençaux s'est très vite imposée et j'ai donc fais ceci:

Mini_cake_aux_3_c_r_ales

Pour 3 mini-cakes:

  • environ 270 g d'émincé 3 céréales à la provençale réhydratés ( 50 à 60 g sec ?)
  • 2 oeufs
  • 2 CS de levure maltée
  • 1 CS de pesto rosso
  • 40 g d'emmental rapé
  • sel, poivre du moulin, romarin séché moulu

Préparer l'émincé à la provençale selon les indications du paquets (cuire 15 min dans 3 fois son volume d'eau puis laisser gonfler 10 min).  Il me restait environ 270 g de préparation ce qui doit correspondre à 50-60 g de produit sec.

Mélanger l'émincé cuisiné avec le reste des ingrédients.

Verser dans 3 moules à mini-cake et cuire dans un four préchauffé 35 min à 180/200°C.

Mini_cake_aux_3_c_r_ales_d_tail

Et là... j'ai été séduite! Ces mini-cakes sont d'un moelleux incomparable et le goût "provençal" ressort très bien sans doute grâce à l'ajout de pesto rosso.

Du coup, la prochaine fois, je double les proportions et je fais un grand cake!!  Et avec un peu de chance je le mange au soleil sur ma terrasse...


Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Entrées

Publié le 26 Mars 2009

Jusqu'à ce que Cléa parle dans un billet des pâtes à pizza toutes prêtes longue conservation, je n'avais jamais pensé en acheter. Je fais toujours ma pâte à pizza à la MAP, généralement pour 2 grandes pizza, j'en congèle donc la moitié. Mais il m'est déjà arrivé de vouloir cuisiner une pizza et d'avoir très peu de temps devant moi. Je me suis donc dis que ces fameuses pâtes toutes prêtes pourraient avoir leur place dans mes placards...


Pizza_p_te_commerce

J'ai donc acheté un paquet de deux ronds de pizza au levain, et les ai oubliés dans ma réserve, jusque il y a peu, où, manquant de temps et ayant envie de pizza je les ai ressorties!

J'y ai mis: 

  • de la sauce tomate toute faite
  • des bâtonnets de poivron (congelés de l'été dernier)
  • des asperges en bocal
  • des rondelles de fromage de chèvre
  • du comté rapé
  • et des herbes

Bref, beaucoup de "tout fait" par rapport à mes habitudes, mais quand on est pressée...

Verdict: Je ne peux pas comparer avec les autres pâtes du commerce, les traditionnelles pleines de conservateurs: je n'en ai jamais acheté!
Mais je peux dire que cette pâte est tout à fait acceptable, même si elle est bien différente de celle que je fais.
Elle est moelleuse tout en étant légèrement croustillante, et le goût n'est pas mauvais.
S'il fallait lui trouver un défaut, ce serait son épaisseur: en effet, nous sommes habitués à des pâtes plus fines, et à moins de mettre 3cm de garniture au dessus, la pâte est assez présente en bouche.

L'essai est néanmoins concluant, le rapport "qualité-temps" est bon, je vais donc regarnir mon placard! ;)



Voici la pâte trouvée dans ma Biocoop:          P_te_pizza_commerce

Voir les commentaires

Publié le 23 Mars 2009

 

Ceci est une recette pour Nadège, du blog "Ca se mange...", qui est en pleine cookies mania ;-)  et qui est intéressée par une recette de cookies à l'huile d'olive.

Les cookies étant l'un des goûters préférés de la famille, je commence à avoir une certaine expérience... Cette recette n'est pas MA recette de cookies (on en a tous une qui sort un peu du lot), mais c'est une très bonne recette qui donne des cookies un peu atypiques, croquants grâce au quinoa et pourtant moelleux à l'intérieur. Elle est très fortement inspirée du livre collégial "l'atelier bio", livre que je vous recommande vivement, au passage.

Cookies_de_l_atelier_bio


Pour 12 à 15 cookies:

  • 15 g de zestes d'orange confits
  • 40 g de pépites de chocolat
  • 2 gouttes d'huile essentielle d'orange douce (facultatif)
  • 70 g de farine de riz complet
  • 1 CC de poudre à lever
  • 1 pincée de sel
  • 40 g de sucre complet ou de vergeoise blonde (ici)
  • 40 de flocons de quinoa
  • 2 CS d'huile d'olive
  • 50 ml de lait de riz


Hacher finement les zestes d'orange à l'aide d'un mini hachoir.
Dans un saladier mélanger tous les ingrédients secs.
Ajouter l'huile d'olive puis le lait de riz dans lequel on aura versé les 2 gouttes d'HE d'orange douce.
Mélanger. La pâte, comme toutes les pâtes à cookies, doit être assez collante.
Mettre une feuille de papier sulfurisé sur une tôle à pâtisserie (j'utilise une plaque avec de mini-perforations, c'est encore mieux). A l'aide d'une cuillère, déposer des petits tas de pâte sur la tôle et faire cuire 20 min à 180°C dans un four préchauffé. Les cookies doivent être bien dorés.

Si vous le pouvez, attendez le lendemain pour les manger, ils sont encore meilleurs...

 

Voir les commentaires

Publié le 20 Mars 2009

 

je vous ai déjà parlé de ma recette de base de galettes de céréales adaptable à notre imagination du moment et aux aliments du placard.
Sur cette base, je vous présente aujourd'hui les dernières galettes que j'ai faites parce que nous les avons particulièrement appréciées.

Elles sont à la fois moelleuses grâce à de l'oignon, du fromage et de la courge butternut (vous savez, celle que je congèle...), et croquantes grâce à des noisettes et des graines de courge.


Galettes_de_c_r_ales_version_2

 

 

pour 10 à 12 galettes:

 

  • 1 verre de flocons de quinoa
  • 1 verre de flocons 5 céréales toastées
  • 2 verres de lait de soja
  • 2 oeufs
  • 1 gros oignon rose de Roscoff
  • 1/4 de butternut
  • 1 CS de gomasio
  • 1 CS de sauce shoyu
  • 1 CS de graines de courge
  • 1 CS de noisettes grossièrement concassées
  • 1 CC de romarin séché et moulu
  • 2 CS de gruyère rapé
  • 1 CS de parmesan
  • huile d'olive

Emincer finement l'oignon et le faire revenir dans un peu d'huile d'olive.
Couper le butternut en petits morceaux et les ajouter à l'oignon. Laisser cuire jusqu'à ce que les légumes soient tendres et très légèrement colorés.

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients: flocons, légumes, lait, oeufs, assaisonnement, graines et noisettes, fromages.  Bien mélanger.
Laisser gonfler les flocons au moins 1 heures au frais. (Personnellement, je prépare très souvent mon mélange la veille au soir pour le lendemain midi).

Verser un peu d'huile d'olive dans une poële, déposer des petits tas de préparation, aplatir avec le dos de la cuillère et laisser cuire à feu moyen quelques minutes de chaque côté. La poële ne doit pas être trop chaude au risque que les galettes ne brûlent.

Déguster avec une jardinière de légumes (comme nous), une salade, une purée, ou ce que bon vous semble!

Ces galettes se congèlent très bien, ne pas hésiter à en faire un peu plus, pour les jours de "pas le temps".   clin_d_oeil

 

Voir les commentaires

Publié le 18 Mars 2009

Cette recette toute simple, que j'adore, me vient de ma grand mère.
On la mangeait avec une bonne saucisse longue que fabriquait le charcutier en bas de la rue. C'était pas du bio, mais c'était une fabrication artisanale comme il n'est plus facile d'en trouver de nos jours...


Pur_e_de_chou_blanc

Pour 6 personnes:

  • 1 chou blanc
  • 2 à 3 pommes de terre
  • 2 à 3 gousses d'ail (selon les goûts)
  • un peu de margarine non hydrogénée



Couper le chou en 4, enlever la côte blanche et couper en lamelles.

Faire cuire le chou à la vapeur douce pendant 1/4 d'heure.
Eplucher les pommes de terre et les ajouter au chou. Poursuivre la cuisson 1/2 heure.

Emincer très finement les gousses d'ail et les mettre dans une cocotte avec un peu de margarine non hydrogénée. Faire revenir l'ail très légèrement: attention, il ne doit surtout pas se colorer.
Ajouter le chou et les pommes de terre et, à l'aide d'un presse purée, écraser les légumes jusqu'à obtenir une consistance assez grossière (il reste des petits morceaux de chou). Si la purée semble trop sèche, ajouter un peu d'eau de cuisson.

Mélanger et servir bien chaud!

Voir les commentaires

Publié le 15 Mars 2009

Ce midi nous avons mangé en dessert de délicieuses et originales petites mousses à l'orange et au safran dont la recette se trouve ici, chez Clem.  Je ne vous la remets pas car je n'ai rien changé à sa façon de faire. Par contre j'ai dû un peu sous doser l'agar-agar car il en manquait un chouia pour que la mousse soit parfaite...

Mousse_orange_safran

Sur les conseils de Clem, je les ai servies avec des madeleines tout juste sorties du four:

Pour 6 madeleines:

  • 50 g de margarine non hydrogénée
  • le zeste d'une demi orange (très finement râpé)
  • 1/2 cc de vanille en poudre
  • 1 oeuf
  • 40 g de sucre complet blond
  • 1 cc de lait de soja
  • 45 g de farine T65
  • 1/2 cc de poudre à lever

Dans un saladier, mélanger le zeste d'orange, la vanille, l'oeuf et le sucre.  Fouetter jusqu'à ce que le mélange soit très mousseux.
Ajouter la farine tamisée et la poudre à lever, puis la margarine fondue et le lait de soja. Bien mélanger.
Laisser reposer une heure au réfrigérateur.
Verser dans des empreintes à madeleines en ne les remplissant qu'au 3/4.
Faire cuire une dizaine de minute à 200°C dans un four préchauffé.

Cette recette de madeleines est basique, certes, mais elle permet d'accompagner nombre de desserts: Mousses, salades de fruits, crèmes légères, yaourts...   Et il est très difficile de la rater, ce qui ne gâche rien!

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Desserts

Publié le 13 Mars 2009

 

J'aime tellement le butternut que lorsque la fin de la saison arrive j'en congèle toujours un ou deux épluchés et coupés en morceaux.  (Oui, je sais, certains râlent parce que l'hiver est trop long et rêvent de légumes de printemps, et moi je congèle de la courge!! )                                                                                                3d_frappe_maboule

Oui, mais avec cette courge butternut, je nous ai concocté un délicieux repas tout simple qui m'a en partie été inspiré par une recette de... Cuisine Bio, bien sur!


P_tes_fra_ches__butternut__tofu

 

 

Pour 4 personnes:

Pour la marinade:

  • 3 CS de sauce Shoyu
  • 1 CS de sauce huîtres
  • 2 CS d'assaisonnement Umebosis
  • 1 gousse d'ail écrasée
  • 1 CC de romarin séché

Mélanger les ingrédients de la marinade et y faire tremper 1 heure minimum le tofu émietté en grosses miettes.

Emincer l'oignon et le faire revenir légèrement dans un Wok avec un peu d'huile d'olive. Ajouter les dés de butternut et cuire environ 15 min, jusqu'à ce que la courge soit tendre.
Réserver

Cuire les pâtes fraîches.

Egoutter le tofu et réserver la marinade.
Faire sauter le tofu au wok.

Lorsqu'il commence à colorer, ajouter la marinade, les dés de butternut et les pâtes fraîches.
Réchauffer rapidement et servir de suite.

 

Voir les commentaires

Publié le 10 Mars 2009

 

Voici une recette délicieuse, à nouveau tirée de la revue Cuisine Bio.

Cette quiche originale se compose d' une compote de pommes et de crabe. Elle est très douce et fondante en bouche.
Servie tiède, accompagnée d'une salade de mâche, elle régalera toute la famille.


Quiche_aux_pommes_et_au_crabe

Pour une quiche:

  • 1 pâte feuilletée minute (ici)
  • 240 g de chair de crabe (1 grosse boîte)
  • 4 pommes Melroses
  • 125 g de crème de soja
  • 50 g de margarine allégée non hydrogénée
  • 3 jaunes d'oeufs
  • 1 CS de ciboulette ciselée (surgelée ici)
  • 1 pincée de 4 épices
  • sel, poivre du moulin


Peler les pommes, ôter leur coeur et les faire cuire à feu doux avec la margarine dans une cocotte à fond épais jusqu'à obtention d'une compote.

Bien égoutter la chair de crabe en la plaçant dans une passoire fine et en pressant avec le dos d'une cuillère pour extraire le maximum de liquide.

Dans un saladier, mélanger la compote de pommes, la crème de soja, les jaunes d'oeufs, la ciboulette ciselée, la pincée de 4 épices, le sel et le poivre du moulin.

Étaler la pâte feuilletée minute et en garnir un plat à tarte. Piquer la pâte avec une fourchette.
Verser la garniture et lisser la surface.

Cuire 35 min. à 180°C dans un four préchauffé.

 

Voir les commentaires

Publié le 6 Mars 2009

Le vrac ne sert-il qu'à avoir de belles boîtes dans ses placards??  Que nenni!

placard

Acheter en vrac est un vrai geste "écolo-économe".

L'autre jour, ma Biocoop a fait un comparatif de deux caddies contenant les mêmes aliments, mais l'un ne comportait que des produits pré-emballés, et  l'autre uniquement des produits achetés en vrac.
Hé bien la différence était de 37,47% très exactement: 32€80 pour le 1er caddies, 20€51 pour le deuxième.
Différence non négligeable tout de même!

Caddies2

Et puis, le vrac permet de ne se servir que de ce dont on a besoin. Cela évite le gaspillage et les restes de paquets avariés au fond des placards.
Cela permet également d'utiliser des sacs en papier, plus facilement recyclables que ceux en plastiques, voire carrément biodégradables.

Alors, n'hésitez plus! Cherchez une Biocoop ou une supérette bio dans votre secteur (il y en a de plus en plus) et achetez en vrac!

Vrac_Biocoop

Et comme ça, vous aurez le droit d'avoir de belles boîtes dans vos placards! 

Bravo 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Blabla