Publié le 27 Février 2011

Comme c'est le cas pour beaucoup de plats, chaque famille, ou presque, a sa recette de crêpes.

Ici, on utilisera un mélange de farines - froment et blé noir par exemple, là on battra les blancs en neige pour plus de légèreté, ailleurs on ajoutera à la pâte beurre ou huile, mais rarement on y verra de la levure fraîche!

Et c'est la particularité de la recette de ma grand-mère: elle ajoutait à sa pâte de la levure fraîche qu'elle achetait directement chez son boulanger.

Eh bien, ça change tout !!

Les crêpes sont extrêmement moelleuses, un peu épaisses (une petite ressemblance - de loin - avec les pancakes) et surtout, on sent un léger petit goût de levure si particulier!

 

Dé-li-cieu-ses !!

 

 

Crêpes de ma grand-mère 1

 

 

Pour 12 à 15 crêpes*:

  • 250 g de farine semi-complète
  • 4 oeufs
  • 1/2 l de lait demi-écrémé
  • 30 g environ de levure fraîche
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 10 g de sucre Rapadura
  • 1 CS de Grand-Marnier
  • 4 gttes d'HE d'orange
  • 1 pincée de sel

  • Huile neutre de cuisson

 

 

Prélever un peu de lait au 1/2 l prévu et le faire chauffer légèrement au micro-ondes (5 à 10 sec). Émietter la levure fraîche dans le lait chaud et mélanger jusqu'à ce qu'elle soit totalement dissoute.

 

Placer tous les ingrédients dans le bol du blender et mixer.

Lorsque la pâte est homogène, laisser reposer au moins 1 heure à température ambiante.

La pâte va presque doubler de volume.

 

Au moment de cuire les crêpes, mixer à nouveau très rapidement la pâte dans le blender afin de la faire "tomber" un peu.

 

Faire chauffer une poêle à crêpes.

La huiler légèrement à l'aide d'un papier essuie-tout et verser une louche de pâte. Faire tourner la poêle pour bien répartir la pâte et remettre sur le feu.

Lorsque les bords se décollent, retourner la crêpe et poursuivre la cuisson 1 à 2 min maximum.

 

Réserver les crêpes sur une assiette posée sur une casserole d'eau frémissante et recouverte d'une autre assiette, ou mieux, d'une cloche à micro-onde.

 

Crêpes de ma grand-mère 2

 

Dégustez-les garnies de ce que vous voulez.

Perso, c'est simplement avec du sucre que je les préfère, et aussi avec des quartiers d' orange bien sucrée, en hiver!

 

Crêpes de ma grand-mère 3

 

 

* J'ai fait un peu évoluer la recette pour l'adapter à mes habitudes alimentaires d'aujourd'hui:

J'utilise de la farine semi-complète et du Rapadura, ma grand-mère cuisinait avec des ingrédients basiques.

Elle ajoutait un peu de beurre à la pâte, je m'en passe.

J'ajoute de l'HE d'orange... tout simplement parce que cela renforce le goût du grand marnier.

Et puis, je fais ma pâte au blender, ma grand mère faisait sa pâte à la main...  

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #La cuisine de ma grand mère

Publié le 23 Février 2011

 

Tarte nèfles et fruits secs 1

 

Lorsque j'ai vu cette tarte chez Ewa, j'ai succombé dans l'instant même !

J'ai tout de suite su que je la réaliserai.

 

Mais je n'avais plus de nèfles sous la main, les quelques fruits trouvés dans mon panier AMAP ayant servi de fond à une tarte aux pommes....

Je pensais bien remplacer cette confiture de nèfles par une autre purée de fruits, mais bon, ça n'était pas la même chose...

 

J'en étais là de ma réflexion lorsque le facteur m'a apporté un petit colis.... et lorsque j'y ai découvert un pot de confiture de nèfles envoyé par Ewa, je ne vous dis pas ma joie!

L'utilisation était toute trouvée !

Mais j'avoue que j'en ai mangé aussi à la petite cuillère, tellement elle est bonne !!  

 

Tarte nèfles et fruits secs 2

 

 

Pour un plat à tarte rectangulaire 35 X 11:

  • une pâte brisée
  • 2/3 d'un pot de confiture de nèfles  (recette chez EWA, ici)
  • 200 g de fruits secs ( noix de cajou, amandes, noisettes et noix)
  • 60 g de miel

 

Foncer le moule à tarte avec la pâte et la recouvrir de papier sulfurisé. Y placer des haricots secs, des billes, ou, comme moi, des galets récupérés à la plage. 

Faire cuire à blanc pendant 20 min dans un four préchauffé à 200°C.

 

Pendant ce temps, placer les fruits secs dans le bol du robot muni de la lame coupante et les concasser grossièrement (2 à 3 impulsions suffisent).

Faire fondre le miel sur feu doux.

Ajouter les fruits concassés et bien mêler au miel.

 

Lorsque la pâte à tarte est pré-cuite, enlever le papier sulfurisé et la garnir d'une bonne couche de confiture de nèfles.

Répartir le mélange aux fruits secs.

Remettre au four 15 min environ, le dessus va dorer légèrement.

 

Tarte nèfles et fruits secs 3

 

Déguster tiède ou froid.

 

Les gourmands pourront y ajouter une boule de glace !

 

Tarte nèfles et fruits secs 4

 

 

Laissez-vous tenter par cette tarte, elle est réellement délicieuse.

Vous pouvez trouver de la confiture de nèfles dans certaines épiceries fines ou magasins bio.

Mais à la saison (fin d'année, après les premières gelées), cherchez des nèfles fraîches et faites vous même la confiture, la tarte n'en sera que meilleure!

 

Merci Ewa !


Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Desserts

Publié le 20 Février 2011

Le coleslaw est une salade que j'apprécie particulièrement.

Elle accompagne régulièrement mes cakes en tous genres pour un repas du soir rapide ou ma box du midi.

Mais cette délicieuse salade peut vite se révéler très calorique si on l'assaisonne de mayonnaise...

J'ai donc mis au point une sauce à base de fromage blanc beaucoup plus légère mais tout aussi délicieuse. C'est cette recette que je vous propose ici.

 

Coleslaw léger 1

 

Pour 4 à 6 personnes

  • 150 g de chou blanc
  • 3 carottes
  • 1/2 oignon rose
  • 1 petite pomme
  • le jus d'1/2 citron
  • 1 poignée de raisins secs

Vinaigrette:

  • 100 g de fromage blanc (0 ou 20 %)
  • 1 CC de moutarde Gravlaxsas (Ikéa)
  • 1 CS de mayonnaise allégée
  • 1 pincée de sucre de canne blond
  • 1 CS de vinaigre de cidre

 

 

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette et réserver.

 

  Couper le chou en gros morceaux et les mettre dans le bol du robot muni de l'hélice coupante. Mixer quelques dizaines de secondes jusqu'à ce que le chou soit suffisamment émincé.

 

Râper les carottes.

 

Rincer les raisins secs.

 

Émincer très finement l'oignon rose.

 

Presser le jus de citron dans un bol d'eau.
Couper la pomme en petits cubes et les passer rapidement dans l'eau citronnée pour éviter qu'ils ne noircissent.

 

Ajouter les légumes, les raisins et la pomme dans le saladier et mélanger intimement.

 

Laisser reposer au frais 1 heure avant de déguster.

 

 

Coleslaw léger 2

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Entrées

Publié le 16 Février 2011

Une recette hyper simple, rapide car sans cuisson et délicieuse: ça vous dit ?

Si en plus je vous dit que ce dessert est léger, sans graisse mais fait avec un légume...

ça vous dit toujours ?

Eh bien voilà un sublime fondant au chocolat - et à la courge, dont j'ai trouvé la recette dans le revue Cuisine Bio que j'apprécie tant.

Revue dont je ne sais si elle est toujours publiée... en effet, je n'ai pas reçu le numéro hiver 2010 et je ne le vois nulle part en kiosque... si quelqu'un sait quelque chose...

 

 

Fondant chocolat et courge 1

 

 

Pour 6 personnes:

  • 320 g de courge cuite sans la peau (potimarron, courge musquée,...)
  • 160 g de chocolat dessert (soit la moitié du poids de la courge cuite)
  • 65 g de sucre complet (soit 1/5 du poids de la courge cuite)
  • éventuellement un peu de lait
  • 4 gttes d'HE d'orange douce

  • Crème anglaise

 

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

 

Mettre la courge cuite dans le bol du robot et mixer. La consistance doit être onctueuse, si elle est trop épaisse, ajouter un peu de lait.

Ajouter le sucre et l'HE. Mixer.

Ajouter le chocolat. Mixer à nouveau.

 

Chemiser un moule à cake avec du papier sulfurisé ou du film étirable.

Verser la crème dans le moule. Bien tasser en tapotant le moule sur le plan de travail.

Mettre au réfrigérateur pour 24 heures.

 

Démouler sur le plat de service en retournant le moule. Enlever délicatement le papier sulfurisé ou le film étirable.

Couper en tranches et servir avec une crème anglaise.

 

Fondant chocolat et courge 2

 

La recette est facilement adaptable au poids de courge cuite que vous obtenez. Je vous ai mis entre parenthèses le rapport chocolat/courge et sucre/courge.

J'ai choisi de parfumer mon fondant avec de l'HE d'orange, mais d'autres associations sont possibles: épices à pain d'épices, menthe, lavande, etc ...

Pour le chocolat, c'est aussi au choix: noir, au lait, praliné, ...

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Desserts

Publié le 13 Février 2011

Il y a bien longtemps que je n'avais pas fait de cake salé au tofu soyeux....

Et comme je cherchais une idée pour utiliser mes feuilles de blettes - les côtes ayant servi à faire un gratin - je me suis dit que c'était l'occasion de remettre ce genre de cake à l'honneur.

J'ai ainsi obtenu de délicieux petits cakes, goûteux, à la fois fermes et moelleux.

Parfaits pour accompagner ma salade de crudités le midi au bureau !

 

Cakes blettes tofu soyeux 1 

 

Pour 5 à 6 mini-cakes:

  • 250 g de feuilles de blettes (soit 10/12 tiges)
  • 1 oignon rose
  • 3 fromages Cabecou = 100 g
  • 150 g de tofu soyeux
  • 2 oeufs
  • 4 CS de farine semi-complète
  • 3 pétales de tomates confites
  • 3 gttes d'HE de citron
  • 1 CS d'huile d'olive
  • sel, poivre du moulin, muscade

 

Émincer l'oignon et le faire fondre dans un faitout avec l'huile d'olive.

Couper les feuilles de blettes en petites lanières, les ajouter dans le faitout et laisser cuire à couvert environ 15 min.

 

Mélanger le tofu soyeux, les oeufs, l'HE et la farine.

Ajouter le mélange oignon - blettes et mixer à l'aide d'un mixer plongeant.

Assaisonner.

Détailler en dés les cabécous et les pétales de tomates confites. Les ajouter au mélange.

 

Verser l'appareil dans des moules à mini-cakes en les remplissant au 2/3.

Cuire pendant 30 min dans un four préchauffé à 200°C.

 

Cakes blettes tofu soyeux 2

 

 

Dégustez ces délicieux petits cakes tièdes avec une salade de crudités.

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Entrées

Publié le 9 Février 2011

Le fiadone est une délicieuse spécialité corse au fromage.

Si vous ne le connaissez pas, je vous invite à le découvrir.

Extrêmement facile et rapide à faire, son succès réside, comme toujours, dans l'utilisation d'ingrédients de qualité.

Traditionnellement, le fromage utilisé est du brocciu, un fromage au lait de brebis bénéficiant d'une AOC.

On peut également, comme je l'ai fait ici, utiliser de la brousse, à condition qu'elle soit de qualité.

 

Fiadone 1

 

Pour un moule de 21 cm:

  • 3 oeufs
  • 250 de fromage de brousse pur brebis
  • 90 g de sucre complet blond
  • 1 citron bergamote
  • 4 gttes d'HE de citron
  • coulis de framboise

 

Dans un saladier, battre les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Râper le zeste du citron, puis le presser.

Ajouter zeste et jus à la préparation ainsi que l'HE de citron. Mélanger.

Incorporer le fromage et mixer au mixer plongeant afin d'obtenir une pâte bien lisse.

Verser la préparation dans le moule beurré et fariné et faire cuire 30 min dans un four préchauffé à 180°C.

 

Servir frais avec un peu de coulis de framboise.

 

Le fiadone est un gâteau très fondant et délicat. Si vous voulez le présenter sur un plat, utilisez un moule à charnières qui facilitera son extraction sans l'abîmer...

 

 

Fiadone 2

 

 

 

Voici le fromage de brousse que j'ai utilisé. 

 

Je le trouve depuis peu dans ma Biocoop!

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Gâteaux

Publié le 6 Février 2011

Il y a quelques semaines, j'ai été contactée par Sophie, collaboratrice de la société Scamandre, pour me proposer de goûter un vin bio.

Les bonnes choses ne se refusant pas... j'ai accepté de recevoir une bouteille de vin rouge tout en prévenant que je n'en parlerai que s'il nous plaisait. Et il nous a plu.

Avec ce vin rouge qui s'est révélé d'une texture légère mais au goût bien typé, j'ai choisi de faire un magret de canard en croûte de sel.

Ce type de cuisson a donné un magret extrêmement tendre, fondant et bien parfumé.

Au four, je crois que je ne le cuisinerai plus que comme cela !!

Je l'ai accompagné d'une poêlée de champignons et pommes fruits, très fondante, elle aussi!

 Magret en croûte de sel 1bis

 

Pour 4 personnes:

  • 1 beau magret de canard
  • 150 g de farine
  • 1 oeuf (blanc et jaune séparés)
  • 75 g de sel gris de Guérande non raffiné
  • 65 g d'eau environ
  • Thym et romarin séchés

 

pour la garniture:

  • 300 g de champignons de Paris
  • 2 ou 3 pommes
  • 1 cc d'armagnac
  • 2 gousses d'ail
  • 1 CS de persil ciselé
  • 1 CS de crème fraîche
  • 1 CC de margarine non hydrogénée
  • sel, poivre du moulin

 

Éliminer la quasi totalité de la graisse du magret et le déposer, côté graisse restante, dans une poêle chaude.

Saisir le magret 1 min de chaque côté et réserver.

 

Dans un saladier, mélanger la farine, le sel gris, l'eau, le blanc d'oeuf et les herbes afin d'obtenir une pâte.

 

Étaler cette pâte sur le plan de travail, disposer le magret au milieu et rabattre la pâte pour bien envelopper la viande. Presser les bords pour les souder*.

 

Déposer le magret sur une plaque de cuisson et faire cuire 10 à 15 min, selon l'épaisseur du magret, dans un four préchauffé à 200°C.

Sortir le magret du four et laisser reposer 30 min à température ambiante avant de casser la croûte (au sens propre comme au figuré  ).

 

Magret en croûte de sel 2

 

Pendant ce temps, préparer la poêlée.

Émincer les champignons.

Faire fondre la margarine dans un faitout et ajouter les champignons. Maintenir un feu soutenu pour les faire suer.

 

Éplucher les pommes et les couper en dés.

 

Lorsque l'eau des champignons est évaporée, ajouter les pommes, l'ail écrasé et l'armagnac.

Baisser le feu et cuire à couvert 15 min.

 

Ajouter le persil et la crème fraîche. Laisser sur le feu encore quelques minutes et servir.

 

Magret en croûte de sel 3

 

*Si vous souhaitez présenter le magret à table avec la croûte, vous pouvez la badigeonner avec le jaune d'oeuf, elle n'en sera que plus jolie. Je ne l'ai pas fait ici.

 

 

 

 

Et j'ai donc accompagné ce plat du vin rouge scamandre.

Magret en croûte de sel 4

 

 

De ce que Sophie m'en a dit, cette société produit du vin bio et souhaite développer la vente en ligne. C'est intéressant parce qu'il n'est pas toujours facile de s'approvisionner en bon vin bio.

Ils s'agit de vins de la vallée du Rhône que l'on trouve en rouge, blanc ou rosé.

La culture est faite au cheval de trait et dans le respect de la nature. Il en résulte une petite production, mais de qualité.

Je vous invite à visiter leur site qui explique très bien leur philosophie.

 

Et n'oubliez pas: on déguste avec modération... !

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Viandes

Publié le 2 Février 2011

Figurez-vous que les courges plein champ de nos producteurs de légumes ont gelé !  Ben oui, en Bretagne aussi, il arrive de faire froid...

Du coup, nos pauvres producteurs ont dû détailler les courges,  enlever les morceaux abîmés et nous livrer des petits sachets de courges déjà toutes épluchées, prêtes à cuire !  

Comme on dit, le malheur des uns fait le bonheur des autres !!  

 

Bon, mais de la courge épluchée, il faut la cuisiner fissa!

Un petit tour dans mon réfrigérateur (enfin, façon de parler, hein ?!),  et me voilà avec l'idée d'un cake salé pour accompagner l'assiette de crudités du dimanche soir.

Et comme il était délicieux, il a aussi accompagné ma salade coleslaw (à venir...bientôt...), le lendemain au bureau !!

Merci, le grand froid !!

 

Cake butternut, noisettes et tofu fumé 1 

 

Pour un cake:

  • 2 oignons
  • 100 g de tofu fumé
  • 300 g de purée de butternut cuite à la vapeur douce
  • 3 oeufs *
  • 60 g de crème d'épeautre
  • 60 g de farine semi-complète
  • 20 g de maïzena
  • 1 sachet de poudre à lever sans phosphate
  • 35 g de comté
  • 30 g de noisettes
  • 30 g de raisins secs
  • 1/2 CC d'épices mixed spice
  • 1/2 CC de quatre épices
  • sel, poivre du moulin
  • huile d'olive

 

 

Réhydrater les raisins secs dans un peu d'eau chaude additionnée des épices mixed spice.

Réduire en poudre un peu grossière les noisettes et réserver.

 

Émincer les oignons et les faire blondir dans une poêle avec un peu d'huile d'olive.

Couper le tofu fumé en petits dés et les ajouter aux oignons. Faire revenir le tout quelques minutes.

 

Casser les oeufs dans un saladier et ajouter les farines, la poudre à lever, les noisettes en poudre et le quatre épices. Mélanger.

Ajouter la purée de butternut et la crème d'épeautre et mélanger.

Ajouter le mélange oignon - tofu, les raisins égouttés et le comté coupé en petits cubes.

Saler, poivrer.

 

Verser la pâte dans un moule à cake et faire cuire 35 min dans un four préchauffé à 200°C.

 

Cake butternut, noisettes et tofu fumé 2

 

 

 

 

Oeufs jumeaux

 

* vous connaissez sans doute le sketch de Fernand Reynaud, les oeufs cassés 15 francs, les oeufs pas cassés, 20 francs ?

 

Et mes oeufs jumeaux, combien valent-ils ??!!!

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Entrées