Articles avec #confitures - sauces et chutney tag

Publié le 11 Octobre 2015

Une amie nous a donné des pêches de son jardin.
Les arbres sont encore chargés de ces fruits délicieux, mais la fin de saison est toute proche...
Alors, quoi de mieux pour en profiter encore dans les mois qui viennent que d'en faire des confitures.

Comme toujours, j'ai utilisé de l'agar-agar pour pouvoir diviser le poids du sucre en 2 et, ici, j'ai parfumé ma confiture avec un peu d'Amaretto.

Je sens que les petits déjeuners de cet hiver vont être très doux.... !

Confiture de pêches à l'Amaretto

Pour 4 à 6 pots (selon la taille) :

  • 1600 g de pêches épluchées, dénoyautées et coupées en morceaux
  • 800 g de sucre blond
  • 2 cs de jus de citron
  • 2 cs d'Amaretto
  • 3,5 g d'agar-agar

Mettre les morceaux de pêches, le sucre, le jus de citron et l'Amaretto dans une grande cocotte (ou une bassine à confiture).
Mélanger et laisser macérer toute la nuit.

Cuire à ébullition 20 à 25 minutes.
Ajouter l'agar-agar, poursuivre 3 à 5 minutes à ébullition.

Mettre en pot.

Confiture de pêches à l'Amaretto

J'ai reçu les 2 nouvelles tisanes bio de la marque l'Herbier de France (Arcadie) :
la tisane "Digestion" aux notes suaves et légères et la tisane "Detox" aux arômes plus corsés.
J'ai apprécié les deux, et je pense qu'elles sont l'une et l'autre parfaites pour accompagner une petite tranche de brioche à la confiture de pêches !

http://boutique.arcadie.fr/9-infusions-bio

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Confitures - sauces et chutney

Publié le 16 Août 2015

Il y a longtemps que je n'avais pas eu le temps de faire de la confiture !
Aussi, j'ai profité de mes vacances et de la pleine saison des prunes pour me remettre aux fourneaux !

J'ai fait un mélange de prunes jaunes et de reines-claude, le résultat est délicieux !

Comme a mon habitude, j'ai allégé ma confiture en sucre et utilisé de l'agar-agar pour la faire prendre.
Plus précisément, j'ai utilisé une préparation trouvée dans ma Biocoop : "Confix'BIO".
Il s'agit d'un mélange de sucre, d"acide citrique, de pectine et d'agar-agar.
Bon, si vous n'avez pas cette préparation, un jus de citron et 2 à 3 g d'agar-agar par kilo de fruits, ça marche très bien aussi, c'est ce que je fais d'habitude.

Confiture de prunes

Pour 4 pots de 30 cl :

  • 750 g de prunes jaunes dénoyautées
  • 550 g de prunes reines-Claude dénoyautées
  • 500 g de sucre blond
  • 1 étoile de badiane
  • 2 CS de Kirsch
  • 1 sachet de "confix'BIO"

Mettre les fruits dénoyautés, l'étoile de badiane, le kirsch et le sucre dans une bassine à confiture ou une cocotte à large ouverture (j'utilise mon wok).
Laisser macérer 5 à 6 heures.

Porter à ébullition et cuire 5 à 6 minutes.
Ajouter le sachet de "confix'BIO" et poursuivre la cuisson 7 minutes.

Retirer l'étoile de badiane et donner quelques tours de mixer plongeant pour éliminer les grosses peaux.

Mettre en pots.

Confiture de prunes

La confiture est assez souple car le sachet est prévu pour 1 kg de fruits.
Mais cela me convient parfaitement.
Si vous souhaitez une confiture plus ferme, limitez-vous à 1 kg de fruits ou bien ajoutez 1 g d'agar-agar.

Le sachet de "Confix'BIO" utilisé

Le sachet de "Confix'BIO" utilisé

Voir les commentaires

Publié le 28 Décembre 2014

Que cela soit avec une volaille, un bon fromage de brebis à pâte dure, un fromage frais de chèvre ou encore du foie gras, le confit d'oignons se déguste à tout moment de l'année.
Mais il est vrai qu'il fait merveille actuellement en accompagnement de nos plats de fête !

Celui que je vous propose aujourd'hui est délicieux.
Il est très doux et bien parfumé car cuisiné avec du vinaigre de framboise. De plus, je lui ai donné une petite note florale en y ajoutant du sirop de coquelicot que mon mari m'a ramené du Sud-Est. Si vous n'en avez pas, passez cette étape et mangez le tel quel.

Confit d'oignons rouges au vinaigre de framboise et au sirop de coquelicot

Pour la valeur d'un pot à confiture :

  • 1 cs de raisins secs
  • 1 tasse de thé noir de Noël bien chaud
  • 4 gros oignons rouges
  • 2 cs de miel
  • 1 cs de Rapadura
  • 2 cs de vinaigre de framboise
  • 2 pincées d'épices de Noël (= à pain d'épices)
  • 1 cs de sirop de coquelicot

Réhydrater les raisins secs dans le thé bien chaud.

Émincer les oignons rouges.

Dans une casserole, chauffer le miel, le Rapadura, le vinaigre de framboise et les épices.
Ajouter les oignons, les raisins égouttés et 2 CS de thé.
Cuire à feu doux pendant 30 à 40 minutes en remuant de temps en temps. En fin de cuisson, les oignons doivent être bien tendres.

Ajouter le sirop de coquelicot, mélanger et laisser encore 2 minutes sur le feu.

Mettre en pot et réserver au moins 2 jours avant de le déguster.

Confit d'oignons rouges au vinaigre de framboise et au sirop de coquelicot

Le confit se conserve très bien quelques semaines au réfrigérateur.

Voir les commentaires

Publié le 4 Juin 2014

Il y a déjà pas mal de temps, j'ai reçu de la marque Lima 3 petits pots de pâtes au tahin nouvelles saveurs : les sweet tahini.

Il s'agit de pâtes à base de sésame (tahin) agrémentées de graines de sésame entières pour le croustillant ou encore de raisins ou de dattes.

Je vous laisse découvrir ici les 3 versions.

Ces pâtes s'utilisent en pâtes à tartiner mais font aussi merveilles dans les sauces et les vinaigrettes.

J'ai utilisé celle aux raisins dans une sauce au yaourt pour assaisonner de la betterave crue râpée et nous avons adoré ! Je ne pensais d'ailleurs pas vous parler de cette sauce faite rapidement, à l'instinct, mais on l'a trouvée si bonne que je me suis dit qu'il serait dommage de la garder pour moi !

Je n'ai pas encore utilisé les deux autres pots, mais on doit pouvoir faire de multiples choses succulentes avec eux aussi !

Sauce au sweet tahini raisins pour crudités

Pour un petit saladier de betterave à la sauce sweet tahini :

  • 1 betterave crue

  • 1 yaourt nature
  • 2 CC de mayonnaise
  • 2 CC de vinaigre de cidre
  • 1 grosse CC de sweet tahini raisins
  • 1 CS de sirop d'agave
  • 1 petite CC d'huile de sésame toasté

Râper la betterave crue et la mettre dans un saladier.

Mélanger tous les ingrédients de la sauce et les ajouter à la betterave.
Bien mélanger.

Servir frais !




Voir les commentaires

Publié le 2 Avril 2014

Que faire avec des feuilles de blettes que je n'ai encore fait ?
C'est le type de question que l'on se pose parfois lorsque l'on tient un blog culinaire...

Je les ai déjà utilisées pour des tartes et tartelettes en tous genres, des samoussas, des lasagnes, une terrine, des mini-cakes... Ah! Mais de pesto, point encore !

Ben voilà, mes feuilles de blettes du panier AMAP de cette semaine vont se transformer en délicieux pesto !
Je n'ai pas inové pour le reste de la recette : des pignons de pin, de l'huile d'olive bien fruitée et du parmesan !

Ce pesto est très original et goûteux.
Bien malin celui qui saurait dire que ce joli vert est donné par des feuilles de blettes !!

Pesto aux feuilles de blettes

Pour 1 petit bol :

  • 5 feuilles de blettes
  • 50 g de pignons de pin
  • 1 ou 2 gousses d'ail écrasées
  • 60 ml d'huile d'olive fruitée
  • 50 g de parmesan
  • Sel, poivre du moulin, muscade

Toaster à sec les pignons de pin dans une poêle.

Ôter les côtes épaisses des feuilles.
Détailler les feuilles en lanières et les faire cuire à la vapeur douce pendant 5 minutes, pas plus.
Bien les essorer.

Mettre les pignons de pin, l'ail écrasé et les blettes dans un blender et mixer.
Ajouter l'huile d'olive en 2 fois toujours en mixant.

Mettre ce mélange dans un bol avec le parmesan.
Mélanger à la cuillère en bois.
Assaisonner et servir.

Délicieux avec des pâtes fraîches !

Délicieux avec des pâtes fraîches !

Voir les commentaires

Publié le 25 Août 2013

Celles et ceux qui me suivent depuis longtemps savent que j'adore le salé-sucré et donc, les chutney.

Celui que je vous propose aujourd'hui est à faire très vite, avec les derniers abricots de la saison, sinon, il faudra patienter jusqu'à l'année prochaine ou bien utiliser des abricots surgelés.

J'ai fait ce chutney pour accompagner un filet mignon cuit en cocotte et quelques grosses frites : délicieux !

 

Filet mignon de porc et son chutney aux abricots 1

 

Pour 4 personnes :

  • 1 filet mignon de porc
  • 4 échalotes
  • 75 ml de vin blanc
  • sel, poivre du moulin, thym frais
  • 1/2 CC d'arrow-roat
  • huile d'olive + margarine non hydrogénée

Chutney :

  • 1 CS de margarinenon hydrogénée
  • 1 gros oignon rose
  • 1 à 2 gousses d'ail
  • 450 g d'abricots
  • 40 g de raisins secs + cannelle
  • 55 g de rapadura
  • 1 CC de cannelle, 2 branches de thym frais
  • 50 ml de vinaigre de cidre

 

Dans une cocotte en fonte, faire fondre la margarine dans l'huile d'olive. Quand le mélange est bien chaud, faire revenir le filet mignon sur toutes ses faces. Saler, poivrer.

Couper les échalotes dans le sens de la longueur et les ajouter dans la cocotte ainsi que le thym et le vin blanc.

Couvrir et laisser cuire environ 40 minutes.

En fin de cuisson, ajouter l'arrow-roat pour épaissir un peu la sauce.

 

Pendant ce temps, préparer le chutney.

Réhydrater les raisins secs dans un bol d'eau chaude additionnée de cannelle.

Emincer l'oignon en lamelles, écraser les gousses d'ail et faire blondir le tout avec un peu de margarine dans une casserole.

Ajouter le rapadura et la cannelle et laisser légèrement caraméliser pendant 5 minutes.

Ajouter le vinaigre de cidre et laisser bouillir 3 minutes.

Couper les abricots en morceaux et les ajouter ainsi que les raisins égouttés et le thym effeuillé.

Laisser cuire 20 minutes à découvert.

 

Filet mignon de porc et son chutney aux abricots 2

 

 

Bon appétit !!

 

 

Voir les commentaires

Publié le 8 Mai 2013

J'adore la gelée de pommes....

Mais je trouve que la faire de façon traditionnelle prend trop de temps...

Il se trouve qu'à l'AMAP nous avons un très bon producteur de jus de pommes et cidres bio et cela faisait un petit moment que l'idée me trottait dans la tête de faire ma gelée directement à partir de son jus de pommes.

Cela a été une vrai réussite : j'ai obtenu une superbe gelée, délicieuse et, pour le coup, hyper rapide à préparer !

J'y ai mis peu de sucre, comme d'habitude, et l'ai fait prendre grâce à l'agar-agar.

Et comme les beaux jours arrivent - enfin, il parait ! - j'ai parfumé ma gelée avec des feuilles de menthes (producteur de l'AMAP également) qui lui ont donné un délicieux parfum très frais.

Mais toutes les saveurs sont possibles, à vous de voir.

 

Gelée de pommes à la menthe, hyper rapide 1

 

Pour 3 pots :

  • 1 L de jus de pommes
  • 300 g de sucre blond
  • 2 pincées de feuilles de menthe séchées
  • 1 CS de jus de citron
  • 4 g d'agar-agar

 

Dans un grand faitout, mettre le jus de pommes, le sucre, le jus de citron et les feuilles de menthe enfermées dans une boule à épices.

Porter doucement à ébullition et laisser cuire 10 à 15 minutes en remuant régulièrement.

Enlever la boule à épices, délayer l'agar-agar et laisser bouillir 2 minutes.

Mettre en pot.

 

Gelée de pommes à la menthe, hyper rapide 2

 

 

Pour les étiquettes, je les ai écrite à partir d'une petite application sur le site "Le Parfait", je les ai imprimées, découpées et collées avec... du lait !!

Eh oui ! Il suffit de badigeonner l'envers de l'étiquette au pinceau avec du lait et de l'appliquer sur le pot : ça tient on ne peut mieux et lorsque le pot est terminé, l'étiquette part sans difficulté avec un peu d'eau.

Elles sont pas belles les "recettes de grands-mères" ?!

 

 

Voir les commentaires

Publié le 7 Octobre 2012

Pas de la gelée... pas de la compote.... mais bien de la confiture de pommes !

Je n'en avais jamais fait et à vrai dire jamais mangé non plus.

Mais je commençais à me trouver à court de confiture maison et je me suis dit que la saison des pommes qui commence allait me donner l'occasion de tenter quelque chose de nouveau !

J'ai donc acheté trois kilos de pommes au marché, un mélange de pommes sucrées et de pommes plus acidulées, et je me suis lancée dans la confection de ma confiture avec les mêmes règles que d'habitude : moins de sucre et de l'agar-agar.

Comme la pomme est riche en pectine, je n'ai pas forcé sur l'agar-agar et j'ai obtenu une confiture très onctueuse. Si vous préférez les confitures un peu plus fermes, vous pouvez en mettre un peu plus (1 g) mais attention, on en met vite trop...!
 

  Confiture de pommes

 

Pour 6 - 7 pots :

  • 3 kg de pommes (2/3 sucrées - 1/3 acidulées)
  • 1 KG de sucre blond
  • 1 CS de cannelle
  • 3 CS de calvados
  • 1 CS de jus de citron
  • 3 g d'agar-agar

 

Éplucher les pommes et les couper en morceaux.
Les mettre à macérer avec la cannelle, le calvados, le jus de citron et le sucre pendant 1 heure minimum.

Mettre les pommes dans un large faitout et cuire sur feu doux à couvert au départ  puis à découvert.
Lorsque les pommes sont cuites, mixer si besoin afin d'obtenir une texture lisse.

Ajouter l'agar-agar et porter à ébullition pendant une minute.

Mettre en pots.

 

Cette confiture - très rapide à réaliser - est délicieuse, peu sucrée, parfaite sur les tartines du matin ou dans un yaourt.

On la mangerait même à la petite cuillère si on s'écoutait !!

 

Voir les commentaires

Publié le 9 Septembre 2012

La saison des prunes rouges bat son plein, il est donc temps de vous proposer cette recette de confiture préparée l'année dernière à cette même période.

Nous l'avons dégustée au cours de l'hiver, histoire de prolonger la saison des fruits d'été.

Très douce en texture et en goût, sucrée juste comme il faut, nous l'avons trouvée délicieuse !

 

Confiture pommes - prunes 1 

 

Pour 6 pots :

  • 1,2 kg de prunes rouges
  • 4 grosses pommes
  • 650 g de sucre blond
  • 30 g de kirsch
  • 1 CS d'épices mixed spice
  • 4 g d'agar agar

 

Couper les fruits en morceaux et les mettre dans un saladier avec le sucre, le kirsch et les épices mixed spice.

Bien mélanger et laisser macérer 30 min.

 

Verser le contenu du saladier dans une grande casserole et cuire 30 à 40 min à découvert jusqu'à ce que les fruits soient tendres.

 

Mixer rapidement (2 - 3 pulses) au mixer plongeant.

 

Ajouter l'agar agar. Porter à ébullition 2 min et mettre en pot.

Fermer les pots, les retourner et les laisser refroidir.

 

Confiture pommes - prunes 2

 

 

Voir les commentaires

Publié le 13 Juin 2012

Il me restait quelques tiges de rhubarbe, mais trop peu en fait pour les utiliser seules dans un gâteau...

Alors, qu'en faire ? une petite compote ?

Et puis il me restait aussi des abricots achetés dans un petit magasin bio de ma ville à un prix défiant toute concurrence en ce moment, soit 2 € 50 le kilo, eh oui !

J'ai eu l'idée de les associer pour en faire une confiture qui s'est révélée être un vrai délice : très douce grâce à l'abricot avec un petit goût légèrement acidulé du fait de la rhubarbe.

Je n'avais jamais tenté cette association et franchement, je vous la recommande !

 

Confiture abricots-rhubarbe 1 

 

Pour 1 pot et un peu plus

  • 150 g de rhubarbe épluchées (soit ~ 220 g brute)
  • 280 d'abricots dénoyautés (soit ~ 390 g bruts)
  • 180 g de sucre complet blond
  • 1 CS de jus de citron
  • 0,5 g d'agar-agar

 

La veille, couper la rhubarbe épluchée en petits tronçons.

Couper les abricots en morceaux.

Ajouter le sucre aux fruits et bien mélanger.

Laisser reposer au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

 

Le lendemain, verser les fruits et le sucre dans une large casserole, ajouter le jus de citron et laisser cuire 30 min environ à découvert.

En fin de cuisson, mixer légèrement à l'aide d'un mixer plongeur afin d'obtenir une texture très onctueuse.

Ajouter l'agar-agar, mélanger et porter à ébullition 1 min.

 

Mettre en pots.

 

Confiture abricots-rhubarbe 2

 

 

Voir les commentaires