Publié le 30 Novembre 2009

Il y a bien longtemps que je ne vous ai pas proposé une petite recette de galettes de céréales!
Toujours une même base, et des ingrédients goûteux ou croquants en plus.
Voyez la version du jour:



Pour une dizaine de galettes:
  • 1 verre de flocons de quinoa
  • 1 verre de flocons 5 céréales toastées
  • 2 verres de lait de riz
  • 2 oeufs
  • 1 CS de sauce Tamari
  • 1 CS de sauce Umébosis (assaisonnement japonais à base de prunes)
  • 1 CS de gomasio
  • 1 CS de graines de courge
  • 1 CS de gaines d'avoine
  • 1 CC de romarin séché
  • 1/2 CC de 4 épices
  • 1 oignon rouge
  • 1 oignon rose de Roscoff
  • 1 pomme
  • 1 petit poivron
  • 3 pétales de tomates séchées


Emincer les oignons, couper le poivron et la pommes en petits morceaux. Les faire fondre dans un peu d'huile d'olive sur feu doux.
Détailler les pétales de tomates séchées en petit morceaux.
Mélanger tous les ingrédients et réserver au frais 1/2 heure minimum.

Dans une poêle, faire chauffer un peu d'huile. Y déposer des petits tas de préparation, les aplatir légèrement avec le dos d'une cuillère et laisser cuire à feu modéré en retournant à mi cuisson.




























Servir avec le légume de votre choix, ici une purée de potimarron.


















Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #pour remplacer la viande

Publié le 28 Novembre 2009

Voici une recette toute simple et délicieuse que je fais quand je n'ai pas beaucoup de temps devant moi et que je n'ai rien prévu de particulier - j'ai toujours tous les ingrédients dans mes placards et mon congélateur.
Elle se compose de morceaux de poulets marinés dans du lait de coco assaisonné et cuits au wok avec de l'ananas et du poivron. J'utilise généralement des cubes d'ananas surgelés et, en hivers, des morceaux de poivron que j'ai pris soin de congeler en saison.
Je sers ce poulet avec un riz blanc parfumé, et, franchement, on ne s'en lasse pas!



Pour 3 personnes:
  • 2 blancs de poulet (bio ou fermier)
  • des morceaux d'ananas - ici surgelés de chez Monsieur P.
  • la valeur d'1/2 poivron rouge en lamelles
  • 1 oignon
  • 1,5 CS  de sauce soja
  • 1,5 CS de sauce pour nems
  • 1,5 CS de vinaigre de cidre
  • 1 CS de chutney mangue
  • 4 CS de lait de coco
  • 1 pincée de gingembre en poudre
  • 1 pincée d'ail en poudre
  • 1 CS d'huile d'olive

Couper les blancs de poulet en gros cubes. Mélanger les sauces soja et nems, le vinaigre, le lait de coco, le chutney , le gingembre et l'ail. Faire mariner le poulet dans cette sauce.
Pendant ce temps, émincer l'oignon et le faire revenir au wok dans un peu d'huile d'olive.
Egoutter les dés de poulet et les faire revenir dans le wok. Laisser cuire quelques minutes.
Ajouter ensuite les fines lamelles de poivron et l'ananas. Poursuivre la cuisson 5 min. complémentaires.
Ajouter enfin la marinade, et laisser cuire jusqu'au moment de servir (10- 15 min. minimum).

Je sers ce poulet avec du riz thaï que je cuis dans de l'eau additionnée du reste de lait de coco. (boite de 20 cl).

Faites attention au lait de coco que vous utilisez: certaines marques proposent des laits très dilués.
La marque Suzi Wan, celle que j'utilise, propose un lait composé de près de 100% d'extrait de noix de coco.
(Annellenor vous en parle  à la fin de ce billet).

J'achète mon chutney mangue au Comptoir Irlandais. Si vous avez la chance d'avoir un magasin près de chez vous, allez-y, on n'y trouve que des bonnes choses!!

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Plats complets

Publié le 25 Novembre 2009

Eh non, ce n'est pas un gâteau au beurre de chocolat, pas même un gâteau avec du beurre (je reste fidèle à moi même...), mais un gâteau au chocolat et... et... à la courge butternut! C'est surtout un délicieux gâteau, très fondant, léger, au bon goût d'orange et d'épices de Noël. C'est le deuxième gâteau que j'improvise à base de courge, et ma foi, les deux sont plutôt réussis.... Aurais-je une proximité particulière avec les courges??? 




Pour un moule à cake 22 X 11:
  • 150 g de chocolat à pâtisser au lait
  • 60 g de farine T80
  • 40 g de farine de châtaigne
  • 180 g de purée de butternut
  • 2 oeufs
  • 80 à 100 g de sucre complet
  • 30 g de purée d'amandes blanches
  • 30 g d'écorces d'oranges confites
  • 1 CC d'épices mixed spice (ICI)
  • 4 gouttes d'huile essentielle d'orange

Récupérer d'une courge butternut cuite 180 g de chair et la réduire en purée.
Faire fondre le chocolat au main-marie.
Dans le bol d'un robot, mettre la purée de butternut, la purée d'amandes, les oeufs, les épices mixed spice et l'huile essentielle d'orange. Mixer.
Ajouter ensuite le sucre puis le chocolat fondu. Mixer entre chaque ajout.
Ajouter les farines et bien mélanger jusqu'à obtenir une pâte onctueuse.
Détailler les écorces d'oranges confites en petits cubes et les ajouter dans le bol du robot. Mixer une dernière fois rapidement afin de ne pas pulvériser les petits morceaux d'oranges.
Chemiser le plat à cake avec du papier sulfurisé et verser le mélange.
Faire cuire environ 40 min. dans un four préchauffé à 200°C.  Un cure-dent planté au milieu du gâteau ne doit pas ressortir complètement sec si on veut garder la texture fondante.
































Délicieux en cette saison avec un bon thé de Noël...     













Je participe avec cette recette au concours spécial chocolat de Plurielle.fr.


Voir les commentaires

Publié le 23 Novembre 2009

En ce moment, la vedette dans mon panier bio à côté des brocolis, c'est la courge spaghetti!  Et pour l'instant, j'ai toujours réussi à la cuisiner de façon différente.
J'ai donc en stock quelques recettes que je vous livrerai sûrement au fil du temps.
Celle d'aujourd'hui est celle que mon fils a préférée: elle est à base de fromage de chèvre frais, ce qui donne beaucoup d'onctuosité au plat.



pour 2 personnes:
  • 1/2 courge spaghetti
  • 1 oignon
  • 50 g de bacon détaillés en lardons
  • 2 tomates
  • 1 pot de chèvre frais à tartiner (150 g)
  • 1 pincée de romarin séché
  • huile d'olive

Envelopper la 1/2 courge de papier alu et la faire cuire dans un four préchauffé à 200°C pendant 45 à 50 min. environ.
Pendant ce temps,  émincer finement l'oignon et le faire revenir dans un wok avec le bacon et un peu d'huile d'olive.
Monder les tomates et les détailler en petits cubes. Les ajouter dans le wok ainsi que le romarin, baisser le feu et laisser cuire quelques minutes.
Lorsque la courge est cuite, la sortir du four et, délicatement et sans se brûler, enlever les graines et les parties filandreuses, puis gratter la chair à l'aide d'une fourchette: elle se détache en forme de spaghettis.
Ajouter cette chair dans le wok, puis le fromage de chèvre à tartiner et mélanger bien.
Servir aussitôt!

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Plats complets

Publié le 21 Novembre 2009

Dans un peu plus d'un mois nous serons en pleine préparation du réveillon de Noël et le choix du menu est parfois un casse tête...
La recette que je vous propose aujourd'hui à toute sa place dans un menu de fête.
Il s'agit de cailles aux raisins, plat classique s'il en est, mais dont l'originalité tient dans son accompagnement: un bonbon aux fruits secs. C'est dans une revue (Prima Maison) que j'ai vu ces bonbons et j'ai tout de suite pensé m'en inspirer pour accompagner mes cailles.





Pour 4 personnes:

  • 4 cailles
  • 3 petits suisses bio ( = 90 g)
  • 1 CS d'armagnac
  • 50 g de raisins secs
  • 1 oignon
  • 20 cl de vin blanc doux (type muscat)
  • 4 CC de fond de volaille
  • 800 g de raisins blancs
  • huile d'olive
  • 4 feuilles de brick
  • thé de Noël
  • 5 figues sèches
  • 5 abricots secs
  • 6 pruneaux dénoyautés
  • 2 CS de raisins secs
  • 6 grains de raisin blancs
  • 1/2 CC de cannelle

Préparer les cailles:
Faire tiédir le muscat, arrêter le feu et ajouter les raisins secs pour les réhydrater 15 min.  Égoutter ensuite les raisins et conserver le vin.
Émincer l'oignon finement et le faire blondir dans un peu de matière grasse.
Dans un bol, mélanger les petits suisses, l'armagnac, 2/3 des raisins secs et la moitié de l'oignon émincé.
Saler et poivrer l'intérieur des cailles et les farcir.  Fermer avec un cure-dent.
Dans une cocotte à fond épais, faire dorer les cailles sur toutes les faces dans un peu d'huile d'olive.
Jeter la graisse, essuyer légèrement la cocotte.
Verser ensuite le vin blanc dans la cocotte et y délayer le fond de volaille. Ajouter le reste d'oignon, les cailles et les grains de raisins blancs. Faire cuire à feu doux pendant 45 min. environ.

Pendant ce temps, préparer les bonbons:
Dans un bol, préparer le thé. Y faire ensuite réhydrater les fruits secs entiers (figues, abricots, pruneaux, raisins secs) 20 min environ.
Les égoutter ensuite et les couper en gros morceaux. Ajouter les raisins blancs coupé en deux, épluchés et épépinés ainsi que la cannelle. Mélanger.
Étaler une feuille de brick, la badigeonner d'huile d'olive à l'aide d'un pinceau.
Déposer 1/4 des fruits sur un bord de la feuille et la rouler pour constituer un boudin. Nouer ensuite les extrémités avec du fil de cuisine de façon à obtenir un bonbon.
Recommencer avec les trois autres feuilles de brick.
Faire dorer ces bonbon une quinzaine de minutes dans un four préchauffé à 200°C.




Servir les cailles accompagnées d'un bonbon, de raisins et de sauce.
Si vous le souhaitez, vous pouvez y ajouter une purée de légumes, des paillassons de pommes de terre ou pourquoi pas quelques grosses frites qui se gorgeront de jus!

Cette recette est délicieuse, les fruits secs s'accordent très bien avec la volaille et les raisins.
Et il faut le dire, le bonbon fait son petit effet!

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Viandes

Publié le 18 Novembre 2009

C'est la pleine saison des brocolis et mon panier bio en est régulièrement pourvu ces derniers temps. C'est un légume que nous n'aimons que moyennement à la maison et je dois donc redoubler d'imagination pour le présenter à chaque fois de façon différente...
Ce midi là, ce fut en gratin avec du saumon (un de nos poissons préférés )




Pour 3 personnes:
  • 6 pommes de terre moyennes
  • 3 bouquets de brocolis
  • 2 beaux pavés de saumon
  • 1 oeuf
  • 20 cl de sauce soja gratin (marque Bjorg)
  • 3 CS de jus de citron

Éplucher les pommes de terre et les pré-cuire 15 min. à la vapeur douce, réserver.
Pré-cuire les brocolis 5 min. à la vapeur douce, réserver.
Pré-cuire les pavés de saumon 3 à 4 min. à la vapeur douce, réserver.
Détailler les pommes de terre en gros bâtonnets et couper assez finement les bouquets de brocolis.
Effeuiller le saumon.
Mélanger le tout avec l'oeuf, la sauce soja gratin et le jus de citron.
Répartir dans un plat à gratin et couvrir hermétiquement avec du papier alu.
Enfourner dans un four préchauffé à 200°C pour 25 min.  
Enlever le papier alu et poursuivre la cuisson 5 min. complémentaires.




J'ai utilisé de la sauce soja gratin toute faite par manque de temps. Mais le plat sera encore meilleur si vous faites vous même une béchamel légère au lait de soja ou au lait de vache.


Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Plats complets

Publié le 15 Novembre 2009

Voici une petite entrée toute simple qui permet d'utiliser des feuilles de blette.
Ces samoussas sont délicieux servis avec une salade de mâche assaisonnée d'une vinaigrette au miel.

 

 

Pour 6 samoussas:

  • 6 belles feuilles de blette
  • 1/2 bûche de chèvre frais fermier (100g)
  • 30g de raisins secs
  • une pincée de cannelle
  • 1/2 CS de miel
  • 1 CS d'huile d'olive
  • feuilles de brick


Faire tremper les raisins secs dans de l'eau chaude additionnée d'un peu de cannelle.
Pendant ce temps, séparer les feuilles de blette des côtes. Garder ces dernières pour une autre utilisation.
Faire blanchir les feuilles de blette 2 min. dans l'eau bouillante. Les refroidir aussitôt sous l'eau froide, puis les détailler finement.
Dans une petite cocotte à fond épais, ou un wok, faire chauffer l'huile d'olive et mettre les feuilles de blette à revenir quelques minutes.
Mélanger ensuite les feuilles de blettes avec le fromage de chèvre écrasé, le miel et les raisins égouttés. Saler, poivrer selon le goût.
Constituer les samoussas (pour la technique du pliage des feuilles de brick, regarder cette vidéo: ICI ).
Huiler chaque samoussa au pinceau et enfourner pour 15 min dans un four préchauffé à 200°C.




Pour assaisonner ma salade de mâche, j'ai mélangé:
1 CS d'huile d'olive, 1CS d'huile de sésame, 1 CS d'huile de colza, 2 CS de vinaigre de framboise et 1/2 CS de miel.


Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Entrées

Publié le 11 Novembre 2009

J'aime beaucoup la période d'avant Noël qui voit défiler son lot de douceurs aux épices, toutes plus gourmandes les unes que les autres.
Parmi ces douceurs, le pain d'épices tient une place à part. C'est un gâteau intemporel, connu de tous, et qui sous un aspect assez banal peut se déguster de multiples façons: nature, avec du beurre, grillé, pour un plat salé sous un foie gras ou un fromage, que sais-je encore!
Les recettes de pains d'épices sont nombreuses, il y en a pour tous les goûts!
Celle que je vous présente ici est celle que j'ai mise au point il y a maintenant plusieurs années et à laquelle je reste fidèle. Le pain d'épices est bien moelleux et pas trop sucré comme à notre habitude. Il m'arrive parfois d'y ajouter des petits morceaux d'oranges confites pour varier le plaisir!



Pour un moule à cake de 22 cm.

  • 250 g de miel liquide
  • 180 g de farine T110
  • 70 g de farine de seigle semi-complète
  • 10 cl de lait de soja
  • 1 oeuf
  • 1 sachet de poudre à lever sans phosphate
  • 1 CS de Mixed Spice (ici)
  • 1 CC de cannelle
  • 1/2 CC de gingembre
  • 1 à 2 CS de sucre perlé

Faire chauffer le lait et le miel sur feu doux. Mélanger.
Dans le robot, mettre les farines, la levure et les épices. Mélanger.
Ajouter la préparation lait-miel. Mélanger.
Ajouter l'oeuf. Mélanger.
Enfin, ajouter le sucre perlé et mélanger très rapidement afin de ne pas casser le sucre.
Verser dans un moule à cake chemisé de papier sulfurisé.
Enfourner dans un four préchauffé à 175°C pour 50 min environ. Un cure dent doit ressortir sec si le pain d'épices est cuit. Attention de ne pas le sur-cuire, il deviendrait sec et perdrait de son moelleux.



Voir les commentaires

Publié le 8 Novembre 2009

Avec le temps frais et pluvieux de ce début novembre on retourne volontiers aux classiques de saison...
Et quoi de mieux qu'une bonne potée au chou, bien chaude, pour se réconforter en rentrant du travail?



Pour 3 personnes:
  • 2 oignons
  • 100 g de mogettes de Vendée
  • 2 carottes
  • 4 pommes de terre
  • 1/2 chou
  • 50 g de bacon en lamelles
  • 3 saucisses bio ou fermières (voir ici)
  • bouquet garni
  • 1/2 CC de 4 épices
  • bouillon de légumes

Si nécessaire, mettre à tremper le mogettes quelques heures auparavant.

Dans une cocotte à fond épais, faire revenir les oignons émincés dans un peu d'huile d'olive.
Ajouter les lamelles de bacon.
Couper les carottes en rondelles et les ajouter dans la cocotte avec les mogettes de Vendée et le bouquet garni.
Assaisonner avec le 4 épices, mélanger, mouiller à hauteur avec le bouillon de légumes et laisser cuire une demi-heure. Si besoin, ajouter du bouillon en cours de cuisson.
Ajouter ensuite le chou détaillé en gros morceaux et les pommes de terre épluchées.
Poursuivre la cuisson pour une demi-heure.
Ajouter enfin les saucisses et laisser cuire une demi-heure complémentaire.
Les légumes doivent alors être fondants.
Servir bien chaud.

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Plats complets

Publié le 4 Novembre 2009

La courge sweet dumpling, plus communément appelée patidou, est une petite courge de couleur ivoire et vert foncé. Elle renferme une délicieuse chair orangée, très douce, presque sucrée.
Sa taille permet une présentation individuelle du plus bel effet.




Pour 3 personnes:
  • 3 courges patidou
  • 200 g de fromage de brebis frais (ici)
  • 10 cl de crème d'avoine
  • 90 g de fines tranches de magret fumé 
  • 18 noisettes
  • sel, poivre du moulin

Faire cuire les patidous entiers à la vapeur douce pendant 30 min. environ.
Les laisser refroidir un peu et couper un chapeau dans le haut de la courge.
Enlever toutes les graines et les parties filandreuses.
Creuser un peu plus pour récupérer un peu de chair mais en laisser une grosse partie dans la courge.
Dans un bol, mélanger le fromage, la crème d'avoine, un peu de chair de patidou, les tranches de magret fumé découpées en petits morceaux et les noisettes concassées. Ajouter un peu de sel (attention le fromage et le magret sont déjà salés), poivrer.
Garnir les patidous avec cette farce et enfourner pour 20 min. dans un four préchauffé à 200°C.











Dégustez à la petite cuillère...




















... la tête vous en tournera!  
















Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Plats complets