Publié le 22 Juillet 2009

 

A quoi rêvent les jeunes hommes ?....
Enfin, je veux dire: à quoi rêvent les jeunes hommes en matière de gâteau d'anniversaire ?
A un gros gâteau au chocolat?
Eh bien, non, le mien, lorsque je lui est demandé quel genre de gâteau lui ferait plaisir pour ses 15 ans, il m'a dit:
"un gâteau bien décoré, comme chez le pâtissier"  Ouiii....Fraisier_3
"Genre avec de la crème...."  D'accorrrd...
Je réfléchis et je lui dis: "il peut y avoir des fruits dedans, comme des fraises?"  "ah oui! avec des fraises, c'est très bien!"
Bon, ben me voilà en quête sur internet de la recette du fraisier.
Et là, horreur! je vois que la crème contient énormément de beurre ! 100g, 125g, jusqu'à 200g dans certaines recettes!!  Le genre de truc qui m'écœure et que ma conscience m'interdit...
Et puis, en allant un peu plus loin, je vois des recettes avec de la crème pâtissière comme ici chez Audinette. Déjà, cela correspond plus à ma façon de me nourrir, mais je ne suis pas complètement satisfaite (encore beaucoup de sucre, des oeufs...).
Et alors je me suis souvenue des crèmes bio-flan dont parle Cicérolle dans ce post.  Je les utilise régulièrement mais toujours en crème-dessert; je n'avais jamais pensé en garnir un fond de tarte comme elle. Cette base contient de l'agar-agar, de quoi bien faire tenir la crème du fraisier. Faite avec un bon lait d'amande et mélangée à de la chantilly (là, j'ai conservé la vraie!), cette crème bio-flan devrait donner de bons résultats...

Et en effet, le résultat était presque parfait. Le gâteau est léger, pas écœurant du tout, sucré juste comme il faut.
Il aurait été parfait si, pour des raisons de planning, je n'avais pas été obligée de faire le fraisier à l'avance et de le congeler. Car au fur et à mesure de la décongélation, j'ai vu la génoise s'imbiber de jus... sans doute provenant des fraises qui ont rendu de l'eau, et peut être aussi à cause de l'agar-agar qui ne supporte pas bien la congélation. Heureusement, le goût était au rendez-vous!

Alors, surtout, ne congelez pas ce fraisier!  D'autant que les fraises fraîches, c'est encore meilleur!!
Et promis, fiston, l'année prochaine, il sera vraiment par-fait!

Fraisier_1

Pour un moule de 20/23 cm:   (j'ai utilisé un moule à charnière)

Ingrédients:

La génoise:

  • 4 oeufs
  • 120 g de sucre de canne blond
  • 100 g de farine de blé T65
  • 20 g de fécule de maïs
  • 1 CC de poudre à lever

La garniture:

  • 1 sachet double (8g) de préparation pour entremet Bio-flan à la vanille (ici)
  • 1/2 l de lait d'amande
  • 50 g de sucre de canne blond
  • 20 cl de crème fraîche liquide entière (30% de matières grasses)
  • 1 sachet de Chantibio (ici)
  • 2 barquettes de fraises

le sirop:

  • 1/2 verre d'eau
  • 1/2 verre de sirop de fraise
  • 1/2 bouchon de kirsch

Le décor:

  • pâte d'amande rose et verte


fraisier_2


Confection du gâteau:


La génoise:

Si possible, la préparer la veille afin qu'elle soit un peu plus ferme.
Dans le bol du robot muni du double batteur (celui qui sert à monter les blancs en neige), travailler les oeufs et le sucre 10 min. La préparation doit former un ruban et tripler de volume.
Tamiser la farine et la fécule et les incorporer avec le sel délicatement au mélange oeufs- sucre. Procéder avec une spatule comme on incorpore des blancs en neige.
Le mélange doit être bien homogène.
Verser dans le moule préalablement beurré et enfourné pour 25 min dans un four préchauffé à 180 °C.

 

La garniture:

Mélanger à froid, à l'aide d'un fouet à main, la poudre Bio-flan, le lait d'amande et le sucre.
Mettre sur le feu et remuer jusqu'à complète ébullition.
Laisser refroidir environ une heure (ou plus selon la température) jusqu'à ce que la crème épaississe sans pour autant être figée.
Si une peau s'est formée au moment de l'utiliser, il suffit de fouetter vivement au fouet pour lisser la crème.

Lorsque la crème commence à épaissir, préparer la chantilly:
Battre la crème liquide au batteur électrique pendant 2 min. puis ajouter le Chantibio et continuer à fouetter jusqu'à obtention d'une crème chantilly bien ferme.

Incorporer délicatement la chantilly à la crème Bio-flan avec une spatule comme pour les blancs en neige.

Laver et équeuter les fraises. Couper les plus belles en deux et les autres en morceaux.


Le sirop:

Porter à ébullition l'eau, le sirop de fraise et le kirsch.  Dès les premiers bouillons, retirer du feu et laisser refroidir.

 

 

Montage du fraisier:

Couper la génoise en deux.
Poser un cercle de la taille de la génoise (j'ai utilisé le cercle de mon plat à charnière) sur le plat de service.
Placer une moitié de génoise et l'imbiber de sirop.
Placer sur le pourtour du cercle des 1/2 fraises, côté coupé vers l'extérieur. Bien les serrer les unes à côté des autres.
Ajouter la moitié de la crème en insistant sur le pourtour de façon à ce que les interstices entre les fraises soient comblés.
Disposer le reste des fraises coupées sur le gâteau et recouvrir du restant de crème moins quatre cuillères à soupe que l'on garde pour le dessus du fraisier.
Imbiber la deuxième moitié de la génoise et la disposer sur la crème en appuyant légèrement pour la crème s'étale bien sur les cotés.
Etaler en fine couche les quatre cuillères de crème restantes et placer le fraisier au frais pendant 1/2 journée afin que la crème prenne bien.

Au dernier moment préparer la décoration:
Etaler la pâte d'amande entre deux films étirables.  Découper un disque du même diamètre que le gâteau et le poser dessus après avoir enlevé le cercle.
Vous pouvez y ajouter des décorations:  écriture en chocolat fondu et placé dans un petit cornet de papier sulfurisé, roses en pâte d'amandes (ici), etc.

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Gâteaux

Publié le 19 Juillet 2009

 

J'inaugure une nouvelle catégorie avec cette recette: Biscuits du 4 heures.
J'y ai rapatrié les divers biscuits, cookies et muffins déjà publiés et qui ont fait notre bonheur au goûter, généralement avec un bon thé  - j'ai d'ailleurs failli intituler cette rubrique "tea-time", et puis, je suis restée sur la version française ;-).  Certaines de ces gourmandises s'invitent également sans problème au petit déjeuner, à vous de voir.
La recette des palets sablés à la purée d'amande est tirée du livre "L'atelier bio" dont je vous ai déjà parlé ici . Je n'ai pratiquement rien changé à la recette d'origine.

Palets_sabl_s_1

 

  • 20 g d'amandes en poudre
  • 130 g de farine de riz complet
  • 30 g de farine de kamut
  • 1 CC de poudre à lever
  • 1 pincée de sel
  • 1 CC de mixed spice (ici)
  • 60 g de sucre de canne blond non raffiné
  • 70 g de purée d'amande blanche
  • 20 g d'huile d'olive
  • 1 oeuf
  • un peu d'eau

Palets_sabl_s_3

Dans un saladier, mélanger les amandes en poudre, les farines, la poudre à lever, le sel, le mixed spice et le sucre.
Ajouter la purée d'amande et l'huile d'olive.
Travailler du bout des doigts jusqu'à obtenir une pâte sableuse.
Incorporer progressivement un peu d'eau et pétrir rapidement jusqu'à ce que la pâte forme une boule.
Former un boudin de 3 à 4 cm de diamètre, filmer et placer au réfrigérateur 30 min environ.
Préchauffer le four à 180/200°C.
Sortir la pâte du réfrigérateur et découper des tranches d'environ 5mm d'épaisseur. Une lyre à foie gras est parfaite pour cela.
Déposer les biscuits sur une plaque à pâtisserie préalablement huilée. Cuire au four pendant 15 à 20 min, les palets doivent être légèrement dorés.

Palets_sabl_s_2

 

Voir les commentaires

Publié le 15 Juillet 2009

 

Les galettes de céréales, si vous me lisez depuis un certain temps, vous connaissez.
Je vous ai dit qu'à partir d'une même base, on pouvait y ajouter tout ce que l'on voulait selon les goûts, l'humeur, la saison...
Les galettes qui suivent sont de pures galettes estivales: elles renferment tout ce que l'été a de bon à nous donner.
Et inutile de vous le préciser: elles sont dé-li-cieuses petit_miam_OUI

Galettes_c_r_ales_estivales_1

 

Pour 10 à 12 galettes:

  • 1 verre de flocon de quinoa
  • 1 verre de flocons 5 céréales toastées
  • 2 verres de lait de soja
  • 2 oeufs
  • 1 gros oignon
  • 1/2 poivron rouge
  • 1/2 petite courgette
  • 2 tomates Roma
  • 2 gousses d'ail
  • 1 CS de concentré de tomates
  • 1 CS de gomasio
  • 1 CS de tamari
  • 1/2 CC de romarin
  • 1 CC de graines de fenouil écrasées

Galettes_c_r_ales_estivales_2


 

Placer le poivron sous le grill du four et le faire noircir sur toutes les faces. Le placer ensuite dans un sachet en plastique et le laisser refroidir. Lorsqu'il est froid, enlever la peau et les graines. Détailler la moitié du poivron en lamelles.

Emincer finement l'oignon et le faire revenir dans un peu d'huile d'olive.

Râper la 1/2 courgette.

Monder les tomates et les couper en petits dés.

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients: flocons, lait de soja, oeufs, légumes, gousses d'ail écrasées, concentré de tomates, gomasio, tamari, graines de fenouil écrasées, romarin. Bien mélanger.
Laisser gonfler la préparation au moins 1 heures au frais. (Je prépare très souvent mon mélange la veille au soir pour le lendemain midi).

Verser un peu d'huile d'olive dans une poêle, déposer des petits tas de préparation, aplatir avec le dos de la cuillère et laisser cuire à feu moyen quelques minutes de chaque côté. La poêle ne doit pas être trop chaude au risque que les galettes ne brûlent.

Voilà! Vos galettes sont prêtes à être dégustées avec une salade verte, une ratatouille, ou tout autre légume.

Et n'oubliez pas: ces galettes se congèlent cuites sans problème. N'hésitez pas à en faire un peu plus, vous les aurez toujours sous la main...

 

D'autres galettes ici et !

 

Voir les commentaires

Publié le 12 Juillet 2009

 

Pour raisons professionnelles, je me rends régulièrement dans une petite ville du centre Bretagne et j'ai pris l'habitude de déjeuner dans un petit resto très sympa qui propose de nombreuses salades, des tartes salées, deux plats du jour et... et de délicieuses tartes sucrées en dessert! L'une d'elles, mon péché mignon, est la tarte chocolat blanc - framboises...

J'ai donc essayé de refaire cette tarte à la maison et, ma foi, le résultat était satisfaisant.
Je n'ai pas mis d'œuf dans ma pâte, ce qui fait qu'elle est très friable et difficile à travailler. Pour des tartelettes, je m'en suis sortie, mais si vous souhaitez faire une grande tarte, il faudra faire une pâte sablée classique. La garniture était très bonne, telle que je l'aime!


Tartelette_chocolat_blanc_framboises_1

 

Pour 3 tartelettes:   (ces tartelettes se préparent la veille de la dégustation)

 

Pâte:   

  • 20 g  d'amandes en poudre
  • 80 g de farine de riz complet
  • 1/2 CC de poudre à lever
  • 2 CS rases de purée d'amandes blanches
  • 2 CS de lait d'avoine
  • 1 CS de sucre complet blond
  • 2 CS d'eau

Mélanger tous les ingrédients et malaxer du bout des doigts jusqu'à obtenir une boule.
Continuer à la malaxer entre les paumes des deux mains pour bien amalgamer tous les ingrédients.
Encore une fois, cette pâte est très friable. Sans doute avec l'ajout d'un oeuf serait-elle plus facile à travailler.
Filmer la boule de pâte et mettre au frais 15 min environ.
Foncer des moules à tartelettes avec la pâte bien froide et faire cuire à blanc 10-12 min à 180°C dans un four préchauffé. (Il n'est pas nécessaire de garnir la pâte de haricots ou de billes pour cette cuisson à blanc).
Laisser refroidir.

tartelette_chocolat_blanc_framboises_2

Garniture:   

  • 100 g de chocolat blanc
  • 80 g de crème d'avoine (ici)
  • 1 g d'agar-agar
  • 2 CS de lait d'avoine
  • Framboises

Faire fondre à feu doux le chocolat blanc avec la crème d'avoine.
Dans une toute petite casserole, faire bouillir 30 secondes les 2 CS de lait d'avoine avec 1  g d'agar-agar. Ajouter au chocolat blanc fondu et bien mélanger.
Répartir le tout sur les tartelettes, laisser refroidir et mettre au réfrigérateur pour la nuit.

Le lendemain, juste avant de servir, disposer les framboises sur les tartelettes et déguster frais.

 


J'ai commencé à me faire référencer...  Vous pouvez donc me retrouver ici ou là:

 

Sahten

maquette_cuisinosphere_bouton_120_80Marmiton

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Desserts

Publié le 8 Juillet 2009

 

Voici une recette toute simple, composée au gré de mon imagination un jour de "pas trop le temps" et fichtrement délicieuse!
A vous dégoûter de passer parfois des heures à réfléchir à la composition d'une recette...  mmmmh_naaaaan

 

Farfadelles_fra_ches_ensoleill_es

 

 

Pour 3 personnes:

  • 200g de pâtes farfadelles fraîches
  • 20 cl de coulis de tomates
  • 1 oignon
  • 1/2 bulbe de fenouil
  • 1/2 courgette
  • 2 pétales de tomates séchées
  • 1 CS se sirop d'anis
  • 1 CC de sucre complet (facultatif)
  • 2 steaks de soja à la provençale (marque Sojasun ici)
  • huile d'olive
  • sel, poivre du moulin

Emincer l'oignon et le 1/2 bulbe de fenouil et les faire revenir dans un peu d'huile.
Râper la courgette et couper les pétales de tomates séchées en petits morceaux.
Dans une grande casserole, faire cuire les farfadelles puis les égoutter. réserver.
Dans cette grande casserole, faire cuire 4 à 5 min la courgette râpée et les pétales de tomates séchées avec un peu d'huile d'olive.
Ajouter le coulis de tomates, le sucre et le sirop d'anis, enfin les oignons et le fenouil fondus.
Laisser cuire à nouveau quelques minutes.
Emietter les steaks de soja et les ajouter dans la casserole ainsi que les farfadelles.
Bien mélanger et servir sans attendre!

Régalez-vous!  petit_miam_OUI

 

Voir les commentaires

Publié le 5 Juillet 2009

 

Jusqu'à présent je n'avais utilisé le tofu soyeux que dans la composition de desserts.
Et puis, l'autre jour, j'ai découvert sur le blog d' Annellénor relayée par Clémence une terrine salée au tofu soyeux. Et là, je me suis vraiment demandée pourquoi je n'y avais pas pensé plus tôt!! petit_reflexion_gratte

La terrine ainsi réalisée est très moelleuse et légère. A partir d'une même base, vous pouvez y ajouter ce que bon vous semble. C'est ce que j'ai fait en garnissant ma terrine de légumes ensoleillés pour le plus grand plaisir de nos papilles.

 

Terrine_tofu_soyeux_thon_1

 

Pour un petit moule (11 X 22)

  • 200 g de tofu soyeux
  • 2 oeufs
  • 2 CS de coulis de tomates
  • 90 g de thon égoutté
  • 1 oignon
  • 1/2 petite courgette
  • 1 tomate
  • 2 pétales de tomates séchées
  • huile d'olive
  • sel, poivre du moulin

Emincer l'oignon et le faire fondre dans un peu d'huile d'olive.
Râper la courgette.
Eplucher la tomate et la couper en dés.
Détailler les pétales de tomates séchées en petits morceaux.
Emietter le thon dans un saladier et y ajouter les légumes.

Dans un blender, mixer le tofu soyeux, les oeufs et le coulis de tomates jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux.
Verser ce mélange dans le saladier et bien mélanger. Assaisonner de sel et de poivre du moulin.

Verser dans le moule à cake. Terrine_tofu_soyeux_thon_2
Cuire à 180°C dans un four préchauffé pendant 30 à 40 min.

Servir tiède ou froid avec par exemple une assiette de crudités.

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Entrées

Publié le 1 Juillet 2009

 

Voici une tarte aux saveurs d'été, absolument délicieuse!
Nous l'avons dégustée accompagnée d'une salade de roquette, lors d'une soirée ensoleillée:  ça nous a farouchement donné envie de vacances...

 

Tarte_proven_ale_3

 

Pour un moule rectangulaire 35X11:

  • 1 pâte feuilletée minute aux petits suisses (ici)
  • 2 CS de coulis de tomatesTarte_proven_ale_2
  • 2 gros oignons roses de Roscoff
  • 1/2 bulbe de fenouil
  • 2 petites courgettes
  • 2 tomates
  • 100 g de fromage frais de brebis (ici)
  • origan séché
  • roquette








Emincer les oignons et le demi bulbe de fenouil en petits dés. Les faire revenir avec un peu d'huile d'olive dans un wok ou un faitout. Les laisser légèrement caraméliser.  Réserver.

Couper les courgettes non épluchées en fines rondelles. Les faire également revenir dans un peu d'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Réserver.

Couper les tomates en rondelles.

Etaler très finement la pâte feuilletée minute aux petits suisses.
Foncer le moule.
Etaler le coulis de tomate sur le fond de tarte.
Etaler le mélange oignons - fenouil.
Disposer les rondelles de courgettes sur toute la surface de la tarte puis faire de même avec les tomates.
Emietter le fromage de brebis sur les tomates.
Saupoudrer d'origan.

Faire cuire à 200° C dans un four préchauffé pendant 30 min.

 

Tarte_proven_ale_1

 

 

.

 

 

Au sortir du four, parsemer la tarte d'un peu de roquette.

Déguster chaud.

 

Voir les commentaires