Publié le 30 Janvier 2009

Voici une recette qui me vient de ma grand-mère...

Mais ne me demandez pas pourquoi elle appelait cela "croques au sel": je n'en sais fichtre rien!


Croques_au_sel_cuits

Pour 2/3 personnes:

  • 5 pommes de terre pas trop petites et régulières
  • 1 ou 2 oignons roses de Roscoff
  • du thym à volonté
  • 2 càs d'huile

Éplucher les pommes de terre et les couper en deux. Bien les essuyer.
Dans une cocotte suffisamment grande, mettre l'huile et y déposer les PdT à plat (comme sur la photo).

croques_au_sel_crus_2


Émincer grossièrement les oignons et les ajouter.
Saler, poivrer et ajouter le thym généreusement (c'est lui qui donne le goût).
Faire cuire 45' environ à couvert. Les PdT et les oignons doivent être tendres et un peu confits.

Servir avec du jambon blanc par exemple, ou comme le faisait parfois ma grand-mère avec un morceau de mimolette rouge vieille, voire extra vieille!

Un pur délice ;-)


Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #La cuisine de ma grand mère

Publié le 27 Janvier 2009

 

Le potimarron est un légume très doux et légèrement sucré qui plaît en général aux enfants, surtout en version purée. En cette saison, c'est donc un légume de choix.

Pur_e_de_potimarron

 


  • 1 potimarron pas trop gros
  • 1 belle patate douce
  • crème d'avoine
  • 1 pincée de sel


Couper le potimarron en morceaux. Il n'est pas nécessaire de l'éplucher, sa peau étant fine, elle devient tendre à la cuisson. (Si toutefois vous souhaitez enlever la peau, faites le après cuisson, c'est plus facile)
Éplucher la patate douce et la couper en 2.
Faire cuire à la vapeur douce 30 min environ.
Mixer avec un peu de crème d'avoine pour obtenir une texture onctueuse. Saler.

Et régalez-vous,  petit_miam_OUI

 

Cette purée est délicieuse accompagnée de galettes de céréales (ici).

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Légumes

Publié le 23 Janvier 2009

 

 

Gateau_choco_LS_gros_plan

 

 

Voici un gâteau fameux proposé par Laurence Salomon,  que vous avez déjà pu voir petit_reflexion_gratte

J'ai adapté quelque peu la recette aux ingrédients dont je disposais et je l'ai accompagné d'une crème poire amande.



Le gâteau:

Pour un moule de 20cm de diamètre:

  • 100g de chocolat noir de bonne qualité
  • 80 ml de lait d'amande
  • 2 oeufs (blancs et jaunes séparés)
  • 1 càs bombée de purée de noix de cajou (purée d'amande dans la recette originale)
  • 1 càs rase de farine T80
  • 3 càc de gelée de groseilles (confiture d'abricots dans la recette originale)

 

Préchauffer le four à 160°/170° en convection naturelle (cela permettra de garder tout le moelleux du gâteau à coeur).
Sur feux doux, faire fondre le chocolat dans le lait d'amande.
Pendant ce temps, mélanger les jaunes d'oeufs, la purée de noix de cajou, la gelée de groseille et enfin la farine.
Ajouter le chocolat fondu et bien mélanger.
Battre les blancs en neige souple et les incorporer au mélange.
Verser dans un moule de 20cm de diamètre maxi et enfourner pour 15', pas plus.
Dès la sortie du four, mettre au froid, et garder au froid jusqu'au moment du service.


L'accompagnement:

  • 2 poires
  • 4 dl d'eau
  • 1 càs d'Armagnac
  • 1 càs de cannelle
  • 2 càs de sucre complet
  • environ 1 verre de lait d'amande

 

Faire un sirop léger en chauffant l'eau, le sucre, l'Armagnac et la cannelle.
Couper les poires en lamelles et les faire pocher dans le sirop.
Laisser refroidir.
Réserver quelques lamelles de poire pour le décor et mixer le reste au blender avec juste ce qu'il faut de lait d'amande pour obtenir une crème onctueuse.

 

Servez le gâteau bien froid, avec les poires et la crème.

 

 

G_teau_choco_LS

 

 

 

 

Voici le lait d'amandes que j'ai utilisé. Il est sucré au sirop d'agave, c'est pour cela qu'il n'est pas nécessaire de rajouter du sucre à la recette.

Lait_d_amandes

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Gâteaux

Publié le 20 Janvier 2009

 

C'est avec bonheur que nous avons découvert il y a maintenant pas mal de temps les galettes de céréales.
Elles remplacent avec bonheur la viande, et on peut faire varier leur goût à volonté selon les ingrédients dont on les compose. En effet, sur une base flocons de céréales - lait - oeuf, on ajoute tout ce que l'on veut: légumes, fruits, herbes et aromates, graines, sauces....

Galettes_de_c_r_ales

 

Version du jour,  pour 6 à 7 galettes:

  • 1 verre de flocons de céréales (2/3 quinoa, 1/3  5 céréales toastées)
  • 1 verre de lait
  • 1 oeuf
  • 1 oignon rose de Roscoff
  • 1 petite pomme
  • 1 CS d'airelles au naturel
  • 1 CC de gomasio
  • 1 pincée de quatre épices
  • 1CS d'amandes, noix et noisettes concassées
  • 1 CS de sauce Shoyu
  • Huile d'olive pour la cuisson


Préparer le mélange une heure avant, ou même la veille, afin que les flocons aient bien le temps de gonfler.

Émincer finement l'oignon et le faire blondir dans un peu d'huile d'olive.
Râper la pomme.
Mélanger tous les ingrédients et réserver au frais.

Dans une poële faire chauffer un peu d'huile d'olive, y déposer la préparation en 6 à 7 petits tas et aplatir ceux-ci avec le dos de la cuillère. Laisser cuire à feux modéré afin que les galettes ne brûlent pas, les retourner à mi- cuisson.


Ces galettes sont délicieuses avec des légumes.
Ce jour là, je les ai servies avec une purée de potimarron  petit_miam

 

Pur_e_potimarron_et_galette

 

Voir les commentaires

Publié le 17 Janvier 2009

J'ai coutume, lorsque j'utilise un nouveau légume, de le faire entrer en douceur dans notre alimentation.
Alors, quoi de mieux, pour goûter le topinambour, qu'une jardinière de légumes...

Jardini_re_aux_topinanbours

Pour 3 personnes:

  • 1 oignon rose de Roscoff
  • Quelques carottes
  • Quelques topinambours
  • 1 poignée de petits pois (bio de chez M. P. ici)
  • 1 CC de bouillon de légumes déshydraté
  • 2 CS de vin blanc


Émincer l'oignon. Dans une cocotte à fond épais, le faire revenir dans très peu de matière grasse.
Ajouter le vin blanc et le bouillon de légumes déshydraté.
Éplucher les carottes et les couper en grosses rondelles. Les ajouter dans la cocotte et laisser cuire à feu doux 10 à 15 min.
Éplucher les topinambours, les couper et les ajouter aux carottes. Poursuivre la cuisson 30 min.
Enfin, ajouter les petits pois et terminer la cuisson un quart d'heure environ.


Nous avons beaucoup aimé cette jardinière. Le topinambour a un goût de coeur d'artichaut, surprenant, mais très agréable.

Il sera réinvité à notre table!  content

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Légumes

Publié le 15 Janvier 2009

Mes premiers raviolis...

Raviolis_au_boeuf_cuit

Pour mon premier essais de raviolis, j'ai choisi de faire des raviolis au boeuf.
J'ai utilisé de la pâte à raviolis chinois trouvée dans un magasin spécialisé dans les produits asiatiques (cette pâte n'est donc pas bio).

Pour une quarantaine de raviolis (il m'est resté un peu de farce):

  • un paquet de feuilles de pâte à raviolis
  • 350g de boeuf haché
  • 1 carotte
  • 1 oignon rose de Roscoff
  • 1 cs d'huile d'olive
  • 1 à 2 cs de Noilly Prat
  • 2 tomates
  • 1 cs de thym séché
  • 1 cc de Ras El Hanout
  • 1 cs de chapelure
  • 1 oeuf
  • sel, poivre du moulin



Couper en tous petits cubes la carotte et l'oignon. Les faire revenir dans un wok (ou une casserole) avec 1 cs d'huile d'olive. Quand les légumes sont fondus, ajouter le Noilly Prat et faire réduire.

Monder les tomates et les couper en petits cubes.

Mélanger la viande, le contenu du wok, les tomates, l'oeuf, la chapelure, le thym et le Ras El Hanout.
Saler, poivrer.

Farcir les raviolis avec cette farce.


On peut, à ce stade, congeler les raviolis en les mettant sur une plaque, espacés, le temps de la congélation, puis en les mettant dans un sachet, ou bien les faire cuire dans un grand volume d'eau salée (ou de bouillon de légumes) comme indiqué sur l'emballage de la pâte à raviolis (environ 5' à 10' à frémissement).
En principe, les raviolis sont cuits lorsqu'ils remontent à la surface.

Dans les deux cas, il faut faire vite afin que la pâte ne se détrempe pas.


Servir avec une bonne sauce tomate.

 

Raviolis_au_boeuf_crus
Raviolis crus prêts à être congelés


Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Plats complets

Publié le 11 Janvier 2009

 

Ceci est ma contribution au jeu de Chantal d'Assiettes gourmandes.

J'ai choisi de faire une mousse aux litchis et au tofu soyeux. Pour plus de facilité, j'ai utilisé des litchis en boîte.  J'ai déposé cette mousse sur une sauce au chocolat. Un coulis de fruits rouges aurait sans doute été meilleur, mais je n'en avais pas...

 

Mousse_aux_litchis

 

 

 


Pour 3 verrines:

  • 50 g de chocolat aux éclats de noisettes (Nestlé)
  • 2 CS de crème d'avoine
  • 200g de litchis en boîte égouttés
  • 200 g de tofu soyeux
  • 1 CS de sirop d'agave
  • 2 g d'agar-agar

Faire fondre au bain-marie le chocolat et ajouter la crème d'avoine. Mélanger pour obtenir une sauce lisse et onctueuse. Verser dans le fond des verrines. Réserver au froid.

Mixer finement les litchis au robot. Mettre ensuite dans une passoire fine et presser avec le dos d'une cuillère. Il s'agit d'extraire le jus et la pulpe des litchis et de laisser dans la passoire les parties plus dures.

Dans un blender, mixer longuement (3 à 4 min) le tofu soyeux avec le sirop d'agave. Il doit devenir mousseux.
Ajouter les 2/3 du jus de litchis obtenu. Mixer à nouveau.

Dans une casserole, verser le 1/3 de jus restant, ajouter l'agar-agar, et porter 30 secondes à ébullition.
Ajouter dans le blender et mixer une dernière fois.

Verser ce mélange dans les verrines sur la sauce au chocolat et réserver au frais plusieurs heures avant de déguster.

 

Mousse_aux_litchis_d_tail

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Desserts

Publié le 8 Janvier 2009

Depuis qu' Audrey a publié sa recette de Crozets et brunoise de légumes en gratin (je n'arrive plus à retrouver la page sur son blog ), ces petites pâtes carrées s'invitent régulièrement à notre table. Et je mets son gratin à toutes les sauces, enfin à tous les légumes!!
Celui-ci est au chou rave et aux poireaux, plus une poignée de julienne de légumes bio de chez Monsieur P.

Gratin_de_Crozets__d_tail_2

Pour 3-4 personnes:

  • 130 g de Crozets au sarrasin
  • les 2/3 d'un chou rave rapé (l'autre tiers a été utilisé en salade)
  • 3 poireaux
  • 1 poignée de julienne de légumes (surgelée ici)
  • 2 cc de bouillon de légume déshydraté
  • 3 tranches de jambon
  • 20 cl de sauce béchamel
  • Comté rapé

Émincer les poireaux et les faire revenir dans un peu de matière grasse jusqu'à ce qu'ils soient fondants.
Préparer une sauce béchamel selon votre habitude.
couper le jambon en petits carrés.

Dans une casserole, faire bouillir un grand volume d'eau avec le bouillon de légumes. Mettre à cuire les Crozets pour 15 min environ.
Au bout de 10 min ajouter le chou rave et la julienne de légumes et poursuivez la cuisson 5 minutes encore.
Lorsque les Crozets sont cuits, égoutter.

Mélanger les Crozets, les légumes, les poireaux, le jambon et la sauce béchamel. Rectifier l'assaisonnement et mettre dans un plat à gratin. recouvrir de comté et mettre au four (200°C) pour une dizaine de minute.


gratin_de_Crozets


Ce gratin s'accommode de différents types de légumes et peux donc se décliner à volonté selon son humeur ou le contenu de ses placards.

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Plats complets

Publié le 4 Janvier 2009

 

Mais que vient donc faire une bûche début janvier sur ce blog???
C'est que je ne me voyais pas attendre 11 mois et demi avant de vous la présenter...    grand_Clin_d_oeil


B_che_2008


J'en suis très fière de cette bûche, parce que j'ai fait marcher mes méninges pour la composer et que c'est une réussite! Mais aussi surtout, parce qu'elle est, mis à part les oeufs, entièrement végétale ;-)))

Elle se compose d'un insert au tofu soyeux et au chocolat blanc, d'une mousse au chocolat noir, d'un biscuit aux amandes, le tout déposé sur une feuillantine:

B_che_2008_d_tail


En fait, à partir de cette base, vous pouvez facilement en faire un dessert... pour pâques par exemple: il suffit de lui donner une autre forme...    Je l'imagine très bien dans un cercle, cette bûche!   


Pour une bûche  (ou un cercle de 23/25 cm):

Biscuit:

  • 4 blancs d'oeufs
  • 50g de sucre complet blond
  • 10g de fécule de maïs
  • 70g d'amandes en poudre
  • 50g de sucre glace
  • 1/2 CC de cannelle en poudre
  • quelques amandes effilées (facultatif)


Sirop:

  • 25g de sucre complet
  • 5cl d'eau
  • 1 CS de Grand Marnier
          

Insert au chocolat blanc:

  • 50g de chocolat blanc
  • 100g de tofu soyeux
  • 10 ml de lait d'avoine
  • 10g de sucre complet blond
  • 3 gouttes d'huile essentielle d'orange
  • 1g d'agar-agar  (= 1/2 CC)

Mousse au chocolat:

  • 100g de chocolat à pâtisserie
  • 2CS de cacao en poudre
  • 2 blancs d'oeufs
  • 40g de sucre complet
  • 125 ml de lait d'avoine
  • 200 ml de crème d'avoine
  • 2g d'agar-agar 
  • 1CC de cannelle en poudre

Feuillantine:

  • 50g de chocolat au lait
  • 30g de pralinoise
  • 50g de gavottes

Décor:

  • 50g de chocolat au lait
  • 50g de pralinoise
  • 50g de crème d'avoine
  • 20g de gavottes
  • 2 gouttes d'huile essentielle d'orange
  • Chocolat blanc


Commencer par faire l'insert au chocolat blanc la veille:

Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie.
Battre le tofu soyeux avec le sucre.  Ajouter le chocolat fondu et battre à nouveau.
Porter à ébullition le lait et l'agar-agar et laisser frémir 30 secondes.  Ajouter au mélange précédent ainsi que l'huile essentielle d'orange et bien battre à nouveau.
Verser dans un moule plus petit que votre moule à bûche ou votre cercle. Pour moi, ici, un moule à mini-cakes.

Placer au froid une nuit, ou mieux encore au congélateur,B_che_2008_insert
ce qui facilitera la manipulation de l'insert.








Le matin, préparer le reste de la bûche:

Le biscuit:
Battre les blancs en neige et ajouter le sucre jusqu'à obtenir une consistance de meringue.
Tamiser la poudre d'amande, le sucre glace, la fécule de maïs, et les ajouter délicatement aux blancs en neige.
Ajouter la cannelle.
Verser sur une plaque de cuisson couverte de papier sulfurisé. 

Sur un tiers, vous pouvez déposer des amandes effilées          B_che_2008_biscuit
(c'est la partie qui constituera le socle de la bûche)


Cuire 15 min environ à 180°C.
Le biscuit doit rester blond.

Laisser bien refroidir avant de démouler.



Le sirop:

Porter à ébullition l'eau et le sucre. Puis, hors du feu, ajouter l'alcool.                                                               

Laisser refroidir.



La mousse au chocolat:  Pour cette mousse j'ai entièrement fait confiance à Cléa et à sa recette proposée dans son livre Agar-agar en page 34.


Faire fondre le chocolat et le cacao au bain-marie.
Battre les blancs en neige et ajouter petit à petit le sucre puis la cannelle.
Dans une casserole, mélanger le lait d'avoine avec l'agar-agar. Porter à ébullition et laisser frémir 30 secondes.
Faire chauffer la crème d'avoine par ailleurs, sans la laisser bouillir.
Dans la casserole de lait, ajouter le chocolat fondu, puis la crème, et mélanger bien.
Verser ce mélange sur les blancs en neige et mélanger délicatement.

 



Montage de la bûche:

Chemiser un moule à bûche (un emballage plastique de bûche glacée récupéré pour moi) avec du film étirable. 

Au pinceau, imbiber le biscuit avec le sirop.                                                                                                      

Couper le biscuit au 2/3 et le placer dans le moule à bûche.                                                                   

Verser une grande partie de la mousse au chocolat, insérer la crème au chocolat blanc après l'avoir démoulée, et compléter avec le reste de mousse.                                                                                                                     

Placer le dernier tiers de biscuit sur la mousse,         B_che_2008_pr_te___congeler                                                                                        

fermer avec du papier étirable et mettre au froid plusieurs heures.

 

 


J'ai préparé ma bûche quelques jours à l'avance, et je l'ai congelée à ce stade.

Attention, si vous avez congelé l'insert: travaillez très rapidement de façon à ce qu'il ne décongèle pas avant une nouvelle congélation.

 


Feuillantine:

Mettre les gavottes dans un sac plastique et les concasser à l'aide du rouleau à pâtisserie .                                             

Faire fondre au bain marie le chocolat et la pralinoise. Y ajouter les gavottes et bien mélanger.

Sur du papier sulfurisé, étaler cette pâte sur une surface correspondant à la base de votre bûche.
Laisser prendre au froid.

 



L'après-midi, terminer le montage de la bûche:

B_che_2008_pr_te____tre_d_cor_e

Placer la feuillantine sur le plat de service et y démouler la bûche.

Elle est prête à être décorée.

 

 


Ganache du décor:

Faire fondre au bain-marie le chocolat et la pralinoise. Ajouter la crème d'avoine et l'huile essentielle d'orange et bien mélanger. Incorporer un peu de Gavottes concassées, juste ce qu'il faut pour donner un peu de croquant.

Décorer avec quelques sujets et des copeaux taillés au couteau économe dans du chocolat blanc.

Placer au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.


B_che_2008_sujets

Étant des amateurs de chocolat, nous avons beaucoup apprécié cette bûche.
 

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Gâteaux

Publié le 2 Janvier 2009

 

Voici typiquement un légume sec que je ne cuisinais pas...Sans doute les souvenirs de cantine scolaire y étaient pour quelque chose... vomi

Et puis, à force d'entendre parler des bienfaits des légumineuses, après avoir remis dans mon assiette les lentilles et les haricots secs, je me suis laissée tenter par les pois cassés.

Et là, oh surprise!  surpris_droite_gauche    j'ai complètement redécouvert le goût de ce plat.
Je les ai cuisinés à l'instinct, avec quelques pommes de terres et ma crème fétiche:  la crème d'avoine.


Pur_e_pois_cass_s

Pour 4 personnes:

 

  • 150g de pois cassés
  • 1 oignon rose de Roscoff
  • 2-3 tranches de bacon
  • 150g de pommes de terre
  • 1 cube misoPur_e_pois_cass_s_d_tail
  • crème d'avoine*
  • 1 tranche de pain





Les pois cassés bio nécessitent généralement un trempage. Avec un peu d'organisation, cela n'est pas un inconvénient. Le matin pour le midi par exemple, mettre les pois cassés à tremper.

Faire revenir l'oignon dans un peu de matière grasse. Ajouter les tranches de bacon coupées en deux.
Lorsque les oignons sont légèrement dorés, dissoudre le miso cube dans la cocotte et ajouter les pois cassés.
Couvrir d'eau et laisser cuire 15 min.
Pendant ce temps, éplucher les pommes de terre, puis les ajouter aux pois. Poursuivre le cuisson 30 min.

Lorsque les pois et les PdT sont cuits, réduire en purée en ajoutant ce qu'il faut de crème d'avoine pour obtenir la consistance souhaitée.  J'ai gardé 3 demi-tranches de bacon et j'en ai réduit une dans la purée pour donner un petit goût "fumé". 
Rectifier l'assaisonnement au besoin.

Servir avec des petits croûtons, c'est-à-dire avec une tranche de pain coupée en cubes et passée sous le grill du four quelques minutes  ;-)

Régalez-vous!



Miso cube                                      Miso___cr_me_avoine
et crème d'avoine dont je vous parlerai un peu plus prochainement.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par 56oceane

Publié dans #Légumes